Sign in / Join

Les règles après l’accouchement

Après l’accouchement, l’organisme féminin subit des changements physiologiques importants. Cela se matérialise par ce qu’on appelle les lochies, un écoulement sanguin abondant issu du démantèlement de la muqueuse utérine. Suite à ces lochies, la femme assiste à son retour de couches et l’appareil génital féminin se prête à reprendre son cycle normalement.

Changement physiologique après l’accouchement

Dès les premières heures qui suivent l’accouchement, la femme perd, par voie génitale, une quantité abondante du sang. Cette perte se poursuit pendant plusieurs jours voire des semaines.

A découvrir également : Visitez Paris du haut de la tour Montparnasse !

Ce changement physiologique ne se limite pas aux lochies, les spécialistes parlent aussi du petit retour des couches qui correspond un saignement du sang qui s’intègre dans le cadre de la cicatrisation du col utérin.

Après la naissance, le système hormonal commence à fonctionner discrètement jusqu’à atteindre un seuil d’estrogènes et de la progestérone qui déclenche les règles : c’est le retour des couches.

Lire également : Les bienfaits de l’huile de ricin

Le temps de la réapparition des règles est variable d’une mère à une autre. Chez une femme qui n’allaite pas, les médicaments prescrits par le médecin bloquent la sécrétion de la prolactine, ce qui assure la remobilisation des ovaires et un retour de couches rapide.

Par contre dans le cas d’un allaitement naturel, la stimulation continue de la prolactine par les tétés, met en pause vos ovaires et inhibe l’ovulation. Dans ce cas, il faut attendre plus longtemps pour avoir un retour de couches.

Hygiène féminine pendant le retour des couches

La nature des protections hygiéniques à utiliser après la maternité revêt une très grande importance. En effet, un mauvais choix de ces supports hygiéniques peut être à l’origine d’infections dangereuses. Il faut par exemple éviter les tampons, car il est difficile de les introduire surtout dans le cas d’une épisiotomie.

En plus l’usage des tampons ou de la cup menstruelle aide à la croissance bactérienne responsable de plusieurs infections.

Il s’est avéré que parmi les protections hygiéniques mises à la disposition de la femme, les serviettes lavables en coton doux sont les meilleures.

Elles protègent la muqueuse vaginale et ont une grande capacité d’absorption. Les serviettes lavables les galantes de la marque Dans Ma Culotte sont très appréciées par les femmes.

Douces et imperméables, elles permettent un maximum de protection de vos sous-vêtements et s’adaptent parfaitement à toutes les femmes mors des retours de couches.