vtt electrique

Comment progresser en vtt et devenir champion un jour ?

Le VTT est une discipline nécessitant beaucoup de qualités physiques, bien que le talent compte aussi. Toutefois, les champions du VTT comme Julien Absalon, n’auraient jamais connu de succès sans préparation rigoureuse. Il faut énormément du temps, d’efforts et d’abnégation pour devenir un as dans cette discipline.Voici les qualités requises pour réussir dans ce domaine.

Maintenir le pourcentage le plus élevé de sa PMA

Le cycliste doit posséder de solides capacités d’endurance. En sachant que l’objectif de ce sport est de parcourir une longue distance le plus rapidement possible, il doit, tout au long de l’épreuve, être capable de maintenir un pourcentage élevé de sa PMA  ou Puissance Maximale Aérobie. Plus cette dernière est élevée, plus les performances sont bonnes. Pour parvenir à battre les records, il est nécessaire de s’entraîner en fractionné. Le temps d’effort doit s’étendre de quelques secondes à plusieurs minutes.

Exemple de séance

D’après les études, il n’y a pas de méthode exacte pour optimiser la PMA. L’essentiel est de fournir des efforts au-delà de 85% de celle-ci. Pendant au moins 15 jours, l’amateur de vtt electrique doit réaliser des séries d’entrainements trois fois par semaine. Comme dit précédemment, ses efforts doivent se chiffrer à plus de 85 % de sa PMA. Il peut par exemple,effectuer des séances composées de deux séries de 6 × 3 minutes à 85% de sa VMA ou encore 3 séries de 6 × 1 minute à 100 % de sa PMA.

Adapter l’entrainement à la nature du terrain

Pour progresser en vtt electrique la force musculaire est à optimiser. Il faut alors adapter les préparations au type de parcours. L’intensité de l’effort doit par conséquent varier selon la nature du terrain.Si le cycliste doit arpenter des pentes raides, il doit évoluer à des cadences faibles en pédalage. Afin de conserver l’adhérence de la roue arrière, il doit se maintenir assis. Ce type de traverse requiert une force importante. Pour l’acquérir, le sportif doit parcourir une montée raide à l’aide du braquet, et ce à plusieurs reprises.Il suffit de réaliser deux séries de 6 tours avec une pause de 5 minutes entre chaque allée et venue.Il est à noter que pour ce genre d’exercice, le temps de récupération doit se réaliser sur une surface plate.

vtt electrique

Apprendre à surpasser les obstacles

Dans un circuit en vtt electrique, le cycliste peut rencontrer de nombreux obstacles comme : les virages en épingle, les pierres, les troncs ou les flaques d’eau… Pour se surpasser, il doit conjuguer travail de force maximale et vélocité pour assurer l’évolution, les sprints départs ainsi que les relances à faible vitesse.

En somme pour réussir dans cette discipline vtt, il faut beaucoup d’entrainement à intensité élevée. Il faut apprendre à varier les cadences de pédalage. Pour assurer une meilleure adhérence au sol, il vaut mieux privilégier le type « meubles ». Par ailleurs la pratique du velo electrique de compétition nécessite des entrainements sur route.

Show Buttons
Hide Buttons