Sign in / Join

Qu'est-ce que l'encre de seiche et faut-il la consommer ?

L’encre de seiche est un ingrédient que l’on voit de plus en plus sur nos tables. Est-ce consommable sans danger ?

Encre de seiche : qu’est-ce ?

L'encre de seiche est un liquide de couleur noire sécrété par les seiches. Il s’agit d’un moyen de défense. En expulsant de l’encre dans l’eau, les seiches créent un nuage opaque. Celui-ci leur laisse une chance de prendre la fuite et d’échapper à leur prédateur.

A lire aussi : Pourquoi devriez-vous absolument suivre le film « Faut pas pousser »

Également appelée sépia, cette encre noir n’est pas seulement produit par les seiches. D'autres céphalopodes comme le poulpe, le calamar ou la pieuvre en fabriquent. A chaque fois, il s’agit du même système de camouflage destiné à échapper à un prédateur.

L'encre de seiche est-elle consommable ?

Ce pigment noir caractéristique de l’encre est produit par une glande avant d’être stockée dans une poche. Mélangé avec du mucus, cela forme la sépia. A première vue, cela ne semble donc pas très ragoutant. Alors, peut-on vraiment en manger sans risque ?

A voir aussi : Comment augmenter sa réserve ovarienne naturellement ?

Effectivement, il n’y a aucun danger à consommer de l’encre de seiche. C’est même un ingrédient très utilisé de l’autre côté des Alpes, en Italie. Parmi les recettes italiennes les plus fameuses, il y a bien évidemment le risotto à la sépia () ou les spaghetti à l’encre de seiche (spaghetti al nero di seppia) ou encore les “linguine” à l’encre de seiche (linguini al nero di seppia).

Pays Basque, Espagne, d’autres pays du pourtour méditerranéen utilisent également la sépia comme ingrédient. Depuis peu, les Japonais la cuisinent également.

Selon la quantité utilisée, cela permet d’obtenir une coloration naturelle allant du noir au violet. En revanche, cela n’a pas réellement de goût, si ce n’est une note marine.

Quels sont les bienfaits de la sépia pour la santé ?

Non seulement l’encre de seiche est consommable, mais en plus, elle pourrait être bonne pour la santé.

Des propriétés antimicrobiennes

Plusieurs études réalisées in vitro en laboratoire semblent indiquer que la sépia aurait des propriétés antimicrobiennes. Ainsi, sa consommation permettrait de réduire les effets de certaines intoxications alimentaires, notamment celles causées par Escherichia Coli.

Un effet antioxydant

L'encre de seiche aurait de puissantes propriétés antioxydantes. C’est tout du moins ce que semblent suggérer certains travaux de recherche.

Pour rappel, les radicaux libres sont des sous-produits résultant des certains processus métaboliques de notre organisme. Ces molécules sont néfastes pour le corps humain en cas d’accumulation. Les radicaux libres sont en partie responsables du vieillissement des cellules. Par effet boule de neige, ils favorisent l’apparition de certaines pathologies graves comme le diabète ou le cancer.

Des propriétés anticancéreuses

Certaines études tendent à montrer que l’encre de seiche aurait des propriétés anticancéreuses. Comme précédemment, à ce jour, peu de recherches ont été effectuées. Les seules qui ont été menées l'ont été en laboratoire. Aucun test in vivo n’a jamais été réalisé. Ces propriétés anticancéreuses existent peut-être, mais elles n’ont pas encore été démontrées.

En revanche, la sépia est utilisée en médecine chinoise contre les problèmes sanguins et les pathologies cardiaques.

Une coloration des selles qui peut surprendre

La consommation d’encre de seiche a un effet inattendu qui peut inquiéter quand on n’est pas au courant. Le composé qui donne cette couleur si profonde n’est pas modifié au cours de la digestion par les enzymes et bactéries du tube digestif humain.

De fait, il ressort sans avoir altéré. En clair, les selles de la personne qui consomment des “linguini al nero di seppia” présentent une couleur sombre plus ou moins prononcée. C’est sans danger pour la santé.

Où acheter de l'encre de seiche ?

L’encre de seiche est un produit peu commun qu’il n’est pas toujours facile de se procurer. Tous les bons poissonniers en proposent. Vous pouvez également en trouver dans les épiceries fines et dans certaines grandes surfaces.

La quantité vendue peut sembler ridiculement petite, mais il en faut très peu pour colorer des pâtes ou du riz par exemple.