Sign in / Join
est la nationalité d'Adriana Karembeu

Quelle est la nationalité d'Adriana Karembeu ?

Adriana Karembeu est l’une des femmes les plus influentes d’Europe. Alors qu’elle a toujours rêvé de faire carrière dans la médecine comme sa mère, c’est dans le mannequinat qu’elle s’engagera finalement. Un coup du sort, puisqu’elle ne s’attendait pas à exceller aussi vite dans ce domaine.

Devenue finalement une des personnalités incontournables dans son secteur d’activité, Adriana se réoriente vers d’autres passions. Aujourd’hui, actrice et femme d’affaires, elle file le parfait amour avec son homme dans la capitale marocaine.

A lire aussi : Qu'est-ce qu'une affection psychosomatique ?

Qui est Adriana Karembeu ?

Adriana Karembeu née Adriana Sklenarikova a vu le jour le 17 septembre 1971 dans la ville de Brezno en Slovaquie. Elle est donc de nationalité slovaque comme ses parents Zlatica et Miroslav. Tous deux étaient étudiants au moment où la petite fille naissait. Son père est un ingénieur tandis que sa mère un médecin.

En vue de continuer leur cursus scolaire, les parents d’Adriana l'ont confiée, petite à ses grands-parents. Elle vécut donc avec ceux-ci jusqu’à ses six ans. À l’époque, ces parents venaient également d’avoir un nouvel enfant, une autre fille prénommée Natalia.

A lire en complément : Les attractions québécoises par excellence

Adriana est une élève brillante. Très tôt, elle choisit de suivre le même trajet que sa mère, et commence des études en médecine. Pendant qu’elle poursuit son cursus en troisième année, dans la capitale de la République tchèque, un représentant de l’agence de mannequins Metropolitan, l’arrête dans la rue un jour et la sélectionne pour un casting.

Alors qu’elle réfléchissait sur cette opportunité qui vient de se présenter à elle, son père l'incite à s’y engager.

Celle qui voulait devenir médecin accepta alors un premier contrat et participa à une séance photo pour le catalogue les Trois suisses. Le succès l’embrasse aussitôt, puisqu’elle enchaînera des défilés pour de grands couturiers tels que Jarl Lagerfeld, Thierry Mugler ou encore Lanvin, devenant ainsi la reine des podiums.

À partie de 2001, Adriana est sélectionnée pour être l’égérie de la marque de lingerie Wonderbra. En 2008, elle obtiendra le même rôle pour l’opticien Atol.

Désormais loin de la carrière qu’elle envisageait au départ, Adriana se reconvertit en femme d’affaires et crée AKD, sa propre société cosmétique bio et d’instituts de beauté haut de gamme. En 2008, elle se lance dans le monde du cinéma, et obtient un rôle dans les films Trois petites filles en 2044 et Astérix aux Jeux Olympique.

Elle prend également part à diverses émissions télévisées à l’image de Tops Models ou encore Les pouvoirs extraordinaires du corps humain. Elle a aussi été candidate des télé-crochets Danse avec les stars et Pékin Express, respectivement en 2011 et en 2013.

En septembre 2021, l’actrice et femme d’affaires participe aux casting de la série Plus belle la vie.

Adriana Karembeu est par ailleurs connue pour mettre sa notoriété aux services de son entourage. Depuis près de 22 ans, elle est fidèle ambassadrice de la croix rouge.

Qui sont les hommes de sa vie ?

Adriana Karembeu a été l’épouse du footballeur français Christian Karembeu pendant de longues années. On ignore les raisons exactes de leur divorce survenu en mars 2011, à peu près 14 ans après leur union. Cependant, on sait que pour ses activités sociales et médiatiques, la femme d’affaires conserve le patronyme de son premier époux.

L’actrice slovaque épouse deux ans plus tard un certain André Ohanian qui est un homme d’affaires originaire d’Arménie. Le couple s’installe au Maroc et y bâtit une imposante demeure. Dans la capitale Marocaine, les amoureux ouvrent un hôtel qu’ils nomment Ronsard en référence du poète français dont la plupart des textes portaient sur l’amour.

Le couple a un enfant, une fille prénommée Nina qui a vu le jour le 17 août 2018. Après des années d’attente, la naissance de cet enfant fut une grande joie pour la famille. Elle était si précieuse aux yeux de ses parents que ceux-ci n’envisagent pas de s’en séparer. En effet, Adriana et son époux n’ont pas envisagé une seule fois de confier leur enfant à une baby-sitter, malgré leur emploi du temps chargé.