Le bricolage prend du galon

Retaper, clouer, visser, poncer, fixer… le succès du bricolage n’a jamais été aussi fulgurant. La preuve : si au début des années 60, seuls 3 millions de foyers consacraient du temps à cette activité, ils sont aujourd’hui près de 13 millions.

Cette activité n’est plus l’apanage des hommes. Les femmes sont aussi de plus en plus nombreuses à se lancer. Ce marché a été porté par trois grands phénomènes. Dans un premier temps, à cause de la conjoncture économique difficile, les consommateurs veulent économiser et préfèrent réaliser eux-mêmes leurs travaux. Ensuite, en raison de l’effet « 35 heures », ils ont beaucoup plus de temps libre ce qui leur permet de s’adonner davantage à l’entretien de sa maison et du bricolage.

A lire également : Comment réussir son grand nettoyage de printemps?

Travaux dans la maison

Enfin, la baisse des taux d’intérêt dans le domaine du prêt bancaire a entraîné une hausse des acquisitions immobilières sur le marché, impulsant les travaux d’aménagement extérieur et intérieur. Que ce soit pour changer un joint, réparer une fenêtre, rénover son revêtement mural ou encore créer son potager dans le jardin, le bricoleur n’a qu’à se rendre dans une enseigne spécialisée dans le bricolage pour trouver tous les outils et équipements dont il a besoin.

A lire aussi : Mobilier de jardin élégant et pas cher

S’abonner à un magazine en ligne dédié au bricolage

Pour trouver les astuces et techniques nécessaires à ses travaux, il lui suffit de se rendre sur les blogs spécialisés. Bricoleurpro.com fait partie des références sur le web. Ce magazine en ligne propose un tas d’idées et de sources d’inspiration à tous les bricoleurs du dimanche.

Tous les domaines y sont passés au crible allant de la plomberie aux gros travaux en passant par le jardinage, la peinture, le DIY, la décoration et même jusqu’à l’électricité et l’outillage. Telles sont en substance les principales thématiques abordées par le blog. Les internautes qui ont des questions à poser peuvent le faire par l’intermédiaire du formulaire de contact ou dans les espaces commentaires.

Show Buttons
Hide Buttons