Sign in / Join
Réduire le coût de son EHPAD sans compromettre la qualité des services

Réduire le coût de son EHPAD sans compromettre la qualité des services

Le coût d’un EHPAD peut être bien élevé et peser sur les finances personnelles. Selon les services proposés, l’état de santé du senior et la localisation de l’établissement, le prix d’un séjour en maison de retraite peut rapidement devenir très onéreux.

Heureusement, il existe des moyens pour réduire le coût de son EHPAD sans compromettre la qualité des services. En voici quelques-uns.

A découvrir également : Opter pour l'immobilier connecté : les avantages

Déterminer les aides à sa disposition

Un séjour en maison de retraite peut être soumis à des droits de financement. Ce sont des aides qui sont mise en place pour faciliter le financement des EHPAD. Pour alléger le coût de son EHPAD, il est possible de bénéficier de :

  • L’APA ou Allocation Personnalisée d’autonomie qui est octroyée aux personnes âgées en situation de perte d’autonomie indépendamment de sa situation financière ;
  • L’ASPA ou Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées qui est destinée aux retraités ayant un revenu faible (961,08 euros brut par mois pour une personne seule et 1492,08 € par mois pour un couple) ;
  • L’ASH ou l’Aide Sociale à l’Hébergement, accordée par le conseil départemental, qui couvre généralement la différence entre le montant total de la facture de l’établissement et la contribution de la personne concernée ;
  • L’aide au logement pour les personnes à la retraite modeste telle que l’APL, l’ALS, ou l’AFL ;
  • L’aide fiscale comme une réduction d’impôts ;
  • L’aide des caisses de retraite et de mutuelles.

Trouvez une aide financière pour votre séjour en maison de retraite, afin de ne pas compromettre la qualité des services qui vous seront proposés.

A voir aussi : Astuces pour construire sa maison individuelle

Choisir sa maison de retraite selon la localisation

En matière de tarifs des EHPAD, il arrive qu’il y ait une grande variabilité en fonction de leurs localisations. En effet, les coûts des établissements sont indexés sur le prix de l’immobilier dans la région.

Réduire le coût de son EHPAD sans compromettre la qualité des services

À titre d’exemple, un EHPAD à Paris intra-muros coûte plus cher qu’en Province ou en Île-de-France. S’éloigner un peu des grandes villes pour trouver des maisons de retraite permet parfois de payer moins cher. Il suffira de veiller à ce que l’emplacement et les services proposés conviennent à vos besoins.

Anticiper le recours à un EHPAD

L’idéal réduire le coût de son EHPAD sans compromettre la qualité des services est d’anticiper l’intégration d’un tel établissement. En fait, plus l’on retarde le moment de décision de séjour dans une maison de retraite, plus on est obligé de rechercher rapidement un établissement, sans prendre le temps de faire des recherches sereines et sérieuses.

En gros, il est préférable d’éviter les situations d’urgence pour recourir à un EHPAD. Il est alors important de savoir reconnaître les signaux qui commencent à alerter des difficultés que peuvent rencontrer les personnes âgées dans leur vie quotidienne.

Vous pouvez vous servir de la grille AGGIR pour déterminer le degré de perte d’autonomie d’une personne. Vous prendrez alors très tôt les mesures nécessaires pour trouver un EHPAD au meilleur rapport qualité-prix.

Faire le point des prestations nécessaires en EHPAD

Pour réduire le prix de votre séjour en établissement pour personnes retraitées dépendantes, il est possible d’envisager une élimination des services non-essentiels au bien-être du senior. Pour cela, il faut procéder à une vérification des prestations comprises dans le tarif de l’EHPAD.

Cette tâche vous permettra de déterminer la formule de prestation dont vous avez réellement besoin en tant que retraité dépendant, et donc de faire quelques économies avec un service sur mesure.