Comment savoir quand on est prêt à retourner au travail après un burn out

Comment savoir quand on est prêt à retourner au travail après un burn out ?

Quand vous êtes salarié, plusieurs situations malencontreuses peuvent se poser à un moment donné au cours de votre période de travail. Le burn out est l’une de ces situations et sa survenance peut conduire à une cessation temporaire du travail. Cela pour vous permettre de vous remettre et d’être à nouveau opérationnel dans votre lieu de service. Cependant, comment savoir le bon moment pour une reprise de travail après un burn out ?

Le burn out, qu’est-ce que c’est ?

Devenu de plus en plus fréquent en France, le burn out est une fatigue physique, mentale et émotionnelle qui survient sur un salarié lors de la période de travail. Ce mal n’est pas sans conséquence sur l’individu, qui se retrouve face à une forme de perte progressive d’efficacité intellectuelle et une perte de confiance en soi devant les tâches à accomplir. Sa survenance n’est pas brusque et le salarié qui en est victime ne jouit plus d’un épanouissement social et professionnel. Celui-ci se voit dans l’obligation d’une cessation du travail.

Lire également : 6 types de papier utilisés par les imprimeries

La préreprise du travail

Avant toute reprise de travail, lorsque vous traversez une période de burn out, il importe que vous fassiez une analyse entre votre vie sociale et votre vie professionnelle afin d’établir un lien entre ces deux éléments. Ensuite, vous devez vous assurer que ce travail vous plait toujours et réorganiser votre potentiel pour une reprise. L’entreprise dans laquelle vous travaillez devra, par ailleurs, faire une étude entre ce qui a causé la situation du burn out et votre travail.

burn out

Lire également : Soulagement des douleurs en faisant appel à un SOS ostéopathe

Elle devra aussi prévoir des modifications si nécessaires afin de vous mettre dans les conditions qui n’occasionneraient plus à l’avenir ce genre de situations. Toutefois, afin de faciliter la reprise, le salarié doit se faire accompagner par un professionnel de santé en la matière et par son entourage professionnel.

La reprise du travail

La reprise du travail est essentielle pour permettre au salarié victime de burn-out de vite se rétablir et de reprendre confiance en lui. Mais il convient de se demander à quel moment on se sentira prêt à retourner au travail. Vous devez vous assurer d’être correctement rétabli physiquement et les troubles de sommeil auront cessé complètement.

Aussi une rééducation s’avère indispensable afin d’amener le patient à reprendre confiance en ses potentialités psychiques et intellectuelles. De suite, lors de la reprise du travail, des réaménagements de poste et des conditions de travail doivent être établis de commun accord entre l’employeur et l’employé pour permettre à ce dernier de se retrouver professionnellement.

Reprise progressive ou reprise à plein temps

La reprise du travail doit se faire de manière progressive c’est-à-dire à temps partiel afin de permettre au travailleur victime de burn out de se retrouver et de se familiariser avec son travail. En effet, celui-ci ne doit pas reprendre en plein temps et doit avoir un temps de thérapie avec son médecin traitant. Revenir au travail à plein régime risque de créer une nouvelle situation de rechute au salarié.

Show Buttons
Hide Buttons