Gros plan sur l’horlogerie française

horlogerie française

L’horlogerie française jouit d’un prestige international depuis plusieurs décennies. Plusieurs marques et modèles de montres made in France ont su faire parler d’eux sur le plan interne et international. Cependant, dans un contexte où la Suisse monopolise le marché de l’horlogerie, faut-il vraiment revendiquer le made in France ? Cet article fait le gros plan sur l’horlogerie française.

Lire également : Chopard était encore présent au Festival de Cannes 2016

La France : le paradis du luxe

Que l’on parle de mode, de maroquinerie, d’horlogerie ou de joaillerie, la France est le pays du luxe par excellence même si cet argument reste un peu relatif en Europe. Si l’on sait que les produits issus du luxe français(le vin, les maroquineries, les montres, etc.) sont toujours aussi prisés à l’extérieur, notamment en Chine, il y a de bonnes chances de renverser le monopole de la Suisse sur plan de l’horlogerie. De plus, la plupart des écoles d’horlogeries réputées se trouvent en France. Votre horloger spécialiste en montre chopard à Marseille, une des principales marques françaises d’horlogerie, proposent des modèles qui ont su faire leurs preuves sur le marché international. Aujourd’hui, la France mise surtout sur la symétrie, les alignements et le raffinement.

Une main-d’œuvre meilleur marché en France qu’en Suisse

Si l’on sait aujourd’hui que l’horlogerie française est en train de reprendre peu à peu de l’ampleur, cela est dû non seulement à des produits à forte valeur ajoutée, mais aussi à une main d’œuvre moins coûteuse qu’en Suisse. En effet, il est moins coûteux de fabriquer un calibre, de l’assembler et de l’emboiter en France qu’en Suisse. Ainsi, l’enjeu serait surtout d’empêcher les 17.000 Français qui vont chaque année de l’autre côté des Alpes pour trouver du travail dans les industries horlogères françaises. Tout ce qu’il leur faut, ce sont des marques prestigieuses et de l’optimisme.

A voir aussi : Eva Longoria et Blake Lively : elles optent pour un total look cuir en été

Côté exportations

Pour l’année 2014, le marché des exportations de l’horlogerie et de la joaillerie française a atteint les 6.4 milliards d’euros soit une hausse de 18 % par rapport à 2013 surtout sur les marchés italiens, allemands et du Royaume-Uni. Sur le plan international, la France se positionne de plus en plus parmi les pays exportateurs de montres derrière son éternel rival helvétique, le Hong-Kong, la Chine et l’Allemagne. Il faut mentionner en revanche que les importations d’horlogerie en France ont connu une légère baisse même si la Suisse reste le principal fournisseur du pays suivi de très près par la Chine et l’Allemagne.

Show Buttons
Hide Buttons