Qu’est ce qu’une assurance garantie de loyer 

Il existe différentes façons pour un propriétaire d’utiliser l’argent. Les vacances prolongées peuvent entraîner des pertes, tout comme les dommages matériels causés par un locataire. Mais la perte de loyer est une autre façon pour les propriétaires de se retrouver à court d’argent, et une façon d’éviter ce scénario est de souscrire une assurance garantie de loyer.

L’assurance garantie de loyer, également connue sous le nom d’assurance défaut de paiement du locataire, est un type de couverture courant que vous pouvez ajouter à votre police de propriétaire. Elle peut vous protéger des graves conséquences financières si les locataires ne paient pas leur loyer.

A découvrir également : Pourquoi est-il nécessaire de bien isoler sa maison ?

Qu’est-ce qu’une assurance garantie de loyer ?

Il existe de nombreuses raisons pour qu’un locataire cesse de payer son loyer. Les pertes d’emploi, les urgences médicales et d’autres circonstances peuvent entraîner un loyer impayé, même si le locataire a été fiable par ailleurs.

Le problème, bien sûr, c’est que l’entretien d’une propriété résidentielle coûte de l’argent et que lorsqu’un propriétaire ne perçoit pas de revenus locatifs, des problèmes de trésorerie peuvent survenir. C’est là qu’intervient l’assurance garantie loyer.

A découvrir également : 5 conseils pour un déménagement à l'étranger simplifié

L’assurance garantie de loyer protège les propriétaires contre le défaut de paiement du loyer par le locataire. En échange d’une prime d’assurance, le propriétaire obtient une garantie de loyer – à savoir que la compagnie d’assurance interviendra et fournira au propriétaire les paiements mensuels de loyer perdus pendant une période de temps prédéterminée, comme indiqué dans le contrat d’assurance. Une excellente alternative à la caution loyer.

Quelle est la différence entre l’assurance garantie de loyer et l’assurance propriétaire ?

L’assurance garantie de loyer couvre les loyers manqués, comme son nom l’indique. L’assurance du propriétaire, ou assurance des biens locatifs, couvre les dommages causés à une propriété et comprend également une couverture de la responsabilité civile au cas où un locataire ou un visiteur se blesserait sur les lieux. Toutefois, l’assurance du propriétaire ne couvre pas le coût d’un loyer non payé.

Combien coûte l’assurance garantie de loyer ?

L’assurance garantie de loyer peut être coûteuse, puisqu’elle coûte de 5 % à 7 % des paiements annuels de loyer liés à une police. En général, le propriétaire doit payer pour cette garantie de loyer. Dans certains cas, cependant, il peut être possible pour un propriétaire de répercuter le coût de l’assurance garantie de loyer sur le locataire. Cela peut être le cas lorsqu’un locataire ayant un mauvais crédit fait une demande.

L’assurance garantie de loyer permet-elle aux locataires de ne pas payer leur loyer ?

Ce n’est pas parce qu’un propriétaire a souscrit une assurance de garantie de loyer que le locataire est dispensé de payer son loyer. L’assurance entre simplement en jeu lorsque le loyer n’est pas payé. Si un locataire continue à ne pas payer son loyer, le propriétaire peut entamer la procédure d’expulsion de ce locataire.

Qui peut garantir un bail ?

Si vous cherchez quelqu’un pour signer en tant que garant de votre bail, vous avez plusieurs options.

  • Les sociétés : Le type de bail le plus courant qui nécessite un garant est le commerce de détail, qui est souvent déjà sous l’égide d’une société. Dans ce cas, il n’est pas rare que la société garantisse le bail au nom de l'[entité, franchisé ?]. Les actifs du locataire seront toujours pris en compte, mais la nouvelle entreprise est déjà protégée par ses homologues plus importants.
  • Les banques : Si vous cherchez quelqu’un pour signer une garantie de bail pour vous et que vous n’êtes pas automatiquement garanti par une société, c’est peut-être votre meilleure option. Les banques ont une réputation facilement reconnaissable et un crédit permanent, et les propriétaires peuvent demander un encaissement immédiat sans action en justice en cas de défaut de paiement.
  • Particuliers : Un particulier peut signer en tant que garant, mais n’oubliez pas que ses actifs en tant qu’indépendant seront pris en compte lorsqu’il sera considéré comme votre garant.

Que le garant soit une société, une banque ou un particulier, le propriétaire fera preuve de diligence raisonnable pour s’assurer que le cosignataire dispose des actifs nécessaires pour soutenir le locataire. Voici les informations qu’un propriétaire peut exiger d’un garant potentiel :

  • Valeur nette
  • Crédit
  • Références

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’assurance garantie de loyer ?

L’assurance garantie de loyer peut aider les propriétaires à éviter de se retrouver dans une situation financière difficile lorsque les locataires sont incapables de payer. Il est possible qu’un locataire paraisse financièrement sain au moment de la signature du bail, mais qu’il perde ensuite son emploi, divorce, tombe malade ou rencontre une autre situation qui met ses finances à rude épreuve. L’assurance permet aux propriétaires d’être indemnisés en cas de loyer impayé.

Mais l’assurance garantie de loyer a aussi ses inconvénients. D’une part, elle coûte de l’argent, et un propriétaire pourrait finir par payer pour une couverture dont il n’aura jamais besoin. Certes, comme c’est le cas pour d’autres types d’assurance, c’est techniquement une bonne situation. De nombreuses personnes détiennent une assurance-vie, par exemple, dans l’espoir de ne pas avoir à l’utiliser pendant très longtemps. Mais dans certains cas, une sélection plus approfondie des locataires pourrait remplacer l’assurance garantie de loyer.

De plus, un assureur n’accorde pas de garantie de loyer à tort et à travers. Au contraire, chaque assureur fera ses propres vérifications, et si un propriétaire fait une demande pour un locataire ayant un très mauvais crédit ou un emploi non stable, cette police d’assurance pourrait être refusée.

N’oubliez pas que les propriétaires doivent généralement demander une assurance de garantie de loyer pour chaque bail, ce qui peut s’avérer fastidieux. Par exemple, si un propriétaire possède un immeuble de 50 unités différentes et qu’il veut une police d’assurance pour 20 d’entre elles, il devra généralement présenter 20 demandes distinctes. C’est beaucoup de travail pour un propriétaire.

En outre, les primes d’assurance locative doivent souvent être payées à l’avance, et non sur une base mensuelle. Ainsi, un propriétaire peut être obligé de débourser beaucoup d’argent à l’avance en échange d’un loyer garanti.

L’essentiel sur l’assurance garantie de loyer

En fin de compte, l’assurance garantie de loyer peut être utile, mais c’est une dépense que certains propriétaires peuvent éviter en sélectionnant soigneusement les locataires. Néanmoins, ceux qui ont besoin de cette tranquillité d’esprit peuvent vouloir l’adopter malgré son coût.

Négocier votre garantie locative peut vous être très bénéfique à long terme. Si vous devez contester l’un des détails de votre accord plus tard, il est important de garder à l’esprit que les divergences pencheront toujours en faveur du locataire.

Ceci étant dit, voici quelques éléments à négocier avant de signer votre garantie locative :

  • Les limites que la garantie de loyer couvrira
  • la date d’expiration
  • Plafonnement à un certain montant en dollars
  • Fixer un plafond de responsabilité
  • La résiliation d’une garantie de location lorsqu’un seuil financier est atteint.

Types de garanties de location et ce qu’elles couvrent

Garantie absolue/complète

La garantie absolue est le type le plus basique et, par défaut, le garant couvrira toutes les obligations du locataire, et potentiellement aussi tous les renouvellements et modifications. Les propriétaires peuvent proposer ce type de bail à un locataire de détail plus important ou à quelqu’un qui réaménage son espace avant d’emménager. N’oubliez pas que, tout comme une garantie de bail vous protège, elle protège également le propriétaire. Si l’enjeu est plus important, une garantie complète peut être envisagée pour une assurance à long terme.

Garantie limitée

La garantie limitée peut être plus attrayante pour un garant, car elle limite certains des risques liés à la signature d’une garantie, tout en offrant au locataire un filet de sécurité. Cet accord limite les types d’obligations du locataire couvertes par la garantie, par exemple :

  • Limiter la mesure dans laquelle un garant est responsable des obligations du locataire en matière de location.
  • Fixer le montant maximal de la responsabilité du garant.
  • En commençant par une garantie absolue pour une certaine période initiale jusqu’à ce que le locataire manque à ses obligations, la couverture totale est limitée d’une certaine manière.

Garantie du bon gars

La garantie de bon père de famille est une garantie personnelle limitée dans le cadre de laquelle le garant est entièrement responsable du paiement du loyer et éventuellement d’autres obligations locatives du locataire. Elle ne s’applique que tant que le locataire reste en possession de l’espace loué, mais seulement si certaines conditions sont remplies. Si le locataire remplit les conditions suivantes, la responsabilité du garant expire à la date de remise du locataire :

  • Le locataire donne au propriétaire un préavis approprié (généralement de 90 à 180 jours) de la date à laquelle il quittera les locaux.
  • Le locataire restitue l’établissement dans les conditions requises par le bail.
  • Le locataire est à jour de ses obligations en vertu du bail au moment de la libération des locaux.

La garantie de bon père de famille ne couvre pas toutes les pertes potentielles du propriétaire, c’est pourquoi elle est souvent utilisée conjointement avec un plafond ou un montant en dollars basé sur une formule afin de limiter la responsabilité du propriétaire.

Garantie pour mauvais agissements

Avec une garantie contre les mauvais actes, le garant n’est responsable que des « mauvais actes », qui comprennent les éléments suivants :

  • la contamination par des substances dangereuses
  • dommages causés aux locaux par une négligence grave ou intentionnelle
  • Fraude
  • détournement de fonds du locataire par le garant.

Garantie personnelle ou d’entreprise et garantie bancaire

La différence ici est basée sur le type d’entité qui signe la garantie. Habituellement, et surtout dans les baux commerciaux, une société propriétaire assumera le rôle de garant. Cependant, une banque peut toujours signer et assumer le rôle de garant. Dans ce cas, si le locataire rompt le contrat, le propriétaire peut immédiatement recouvrer le paiement sans avoir recours à une action en justice.

Show Buttons
Hide Buttons