PNR

La France est en guerre, le PNR est-il une panacée ?

Le premier ministre Manuel Valls a de nouveau fait appel au parlement européen d’adopter le PNR. Et ce le plus rapidement possible. Le vote au PNR ou « Passenger name Record » semblerait selon lui nécessaire pour protéger l’Europe contre le risque au terrorisme.

PNR

A lire en complément : L'île de Ré pour les vacances cet été ?

« Nous sommes en guerre », affirme Manuel Valls

Le premier ministre Manuel Valls a déclaré devant les députés de l’Assemblée nationale ce mardi 22 mars qu’ « il est temps d’adopter le vote pour le PNR ».  Il sollicite la prise de responsabilité de la part des groupes socialiste et écologiste du Parlement européen, en insistant sur le fait qu’ « on a assez perdu de temps sur cette question ». Voter pour en faveur du PNR selon lui peut prévenir considérablement contre les attentats jihadistes. En effet, ce qui est arrivé à Bruxelles concerne le reste de l’Europe, c’est en s’unifiant que l’Europe peut vaincre les terroristes, « tous unis contre le terrorisme » disaient le président François Hollande.  Les valeurs européennes, les principes et démocraties en sont visés. Dès lors, Manuel Valls insiste sur le fait que « nous sommes en guerre » et pour faire face « la mobilisation de tous les insistants est nécessaire ».

Le vote en faveur du PNR doit s’appliquer

La France a tout récemment pris de nouvelles mesures de sécurité stricte déployée dans les aéroports, notamment dans l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, parking Roissy avoisinant, dans les gares, et transports en commun (mise en place de 1 600 gendarmes et polices supplémentaires). Par ailleurs, la sécurité du reste de l’Europe demeure aléatoire tant que le vote du PNR n’est pas favorisé. Le sujet est remis sur le tapis après s’être interpelé par les États-Unis à plusieurs reprises auparavant. Depuis 2001, les États-Unis a incité l’Union Européen à se de doter d’un « Passenger Name Record ». Cette fois-ci c’est le premier ministre Manuel Valls même qui en est convaincu de l’importance de l’adoption du PNR.

A lire également : Master MONE : une formation web d’excellence

Le système du Passenger Name Record

Le PNR ou « Passenger Name Record » est un fichier des données personnelles des passagers aériens. Le système est né aux États-Unis suite aux attentats du 11 septembre 2001. Afin de bien réguler le trafic et contrôler le déplacement des voyageurs, l’usage du fichier composé d’informations se donne lieu. Les autorités judiciaires nationales possèdent ces données afin de prévenir les éventuels attentats. Les données personnelles exploitées sont : le nom, l’itinéraire, l’adresse, le/les numéros de téléphone, moyen de paiement pour faire l’achat du billet. Seulement, le modèle PNR européen s’intéresse surtout : aux vols internationaux, nationaux, et intra-européens, à l’identité du passager, à son numéro de téléphone, email, mode de paiement du billet, référence de ses bagages, programme de fidélité, numéro de billet et numéro de siège, etc.

La France a raison de prendre des mesures de sécurité plus stricte pour prévenir les attentas éventuels, comme protéger l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, la frontière franco-belge, etc. Et même si elle est en guerre la question qui s’impose est : aura-t-elle la faveur de l’UE (Union européen) sur le vote du PNR, vu que le projet nuit à la confidentialité dans les transports aériens.

Show Buttons
Hide Buttons