Découvrir Hochelaga-Maisonneuve, quartier à Montréal

Montréal est de loin la ville la plus peuplée de la province de Québec: en 2011, on dénombrait environ 1 649 519 habitants. C’est une ville où on peut voir divers extrêmes, des quartiers très cossus du Plateau-Mont-Royal jusqu’aux coins nettement plus industriels de l’est de l’île. Quelqu’un qui arrive à Montréal n’aura pas nécessairement tendance à en explorer chaque recoin, ce qui fait que bien des habitants souffrent d’une certaine méconnaissance de leur propre ville!

Aujourd’hui, nous étudierons plus en détail le quartier Hochelaga-Maisonneuve, qui était pendant longtemps le quartier ouvrir francophone de la ville de Montréal. Le territoire couvert par cet arrondissement est assez large: on dit qu’il va de la rue d’Iberville jusqu’Au quartier Longue-Pointe à l’est.

Note: Bien que nous ferons référence à Hochelaga-Maisonneuve tout au long de l’article, le nom complet de l’arrondissement est en fait Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Hochelaga-Maisonneuve

Un peu d’histoire

La municipalité d’Hochelaga, dont le nom découle d’une ancienne bourgade indienne, a été fondée en 1875. Dès lors, plusieurs compagnies industrielles d’envergure s’y sont installées, profitant de la faible éducation de la population francophone, donc d’une belle abondance de main-d’oeuvre. Les Moulins à coton Victor Hudon, des usines de textile ainsi que des compagnies de tabac font partie des employeurs de l’époque.

C’est en 1883, à cause des dépenses beaucoup trop importantes qui seraient nécessaires pour moderniser l’infrastructure, qu’Hochelaga-Maisonneuve est officiellement annexée à Montréal. Toutefois, face au refus de certains propriétaires fonciers de participer à cette annexation, la Ville de Maisonneuve. Ce fut quelques décennies plus tard, plus précisément en 1918, que Maisonneuve fut officiellement annexée.

Les installations d’envergure

Ceux qui ne sauraient pas situer Hochelaga-Maisonneuve sur une carte reconnaîtront toutefois quelques-uns des célèbres édifices qui se trouvent dans l’arrondissement. Par exemple, le Stade olympique de Montréal ainsi que le stade de soccer où joue l’Impact de Montréal, le Stade Saputo, sont tous les deux situés là-bas. Mais c’est loin d’être tout! Du côté culturel, on retrouve un Biodôme qui plairait à bien des plus jeunes. Le théâtre Denise-Pelletier est une des principales salles de spectacle se trouvant dans les environs. Du côté des parcs, les principaux sont le Parc Lalancette et le Parc Champêtre.

Les stations de métro qui couvrent les environs

Quatre stations de métro sont présentes aux alentours d’Hochelaga-Maisonneuve. On parle ici de la station Préfontaine, de Joliette, de Pie-IX et de Viau.

La politique provinciale

À l’heure actuelle, c’est une députée du parti québécois qui dirige la circonscription où se trouve Hochelaga-Maisonneuve. Il s’agit de madame Carole Poirier, une dame d’une cinquantaine d’années qui possède une maîtrise en administration publique de l’ENAP.

Show Buttons
Hide Buttons