conducteur

Gérer au mieux l’entretien de ma voiture pour limiter les pannes

Qui dit voiture dit automatiquement budget supplémentaire, à allouer à l’achat de votre auto en lui-même, à l’assurance ou encore en révisions et contrôles techniques au fil des ans. Ces frais sont indispensables. Saviez-vous néanmoins qu’en réalisant un entretien minutieux de votre voiture vous êtes susceptible de réduire les frais liés aux pannes les plus fréquentes ? En fait, il suffit de garder à l’esprit quelques bonnes pratiques.

Ne négligez pas la révision de votre voiture

Une révision de voiture est indispensable pour conserver la santé de votre véhicule. Malheureusement, trop nombreux sont les automobilistes qui repoussent voire n’effectuent pas du tout cette révision dans les temps si leur véhicule ne présente aucun signe de détérioration. Quel dommage ! C’est pourtant la première étape pour un véhicule en bonne santé. Un conseil : gardez toujours sous la main le carnet d’entretien de votre voiture et notez soigneusement les dates à respecter. Bien souvent, on recommandera de l’effectuer environ tous les 8 mois.

Contrôlez régulièrement vos niveaux

intérieur voiture

Niveaux d’huile, de liquide de frein ou encore de refroidissement sont à contrôler régulièrement pour un bon entretien de votre voiture. Pour ce faire, c’est simple. Il vous suffit de vérifier avec la jauge que le liquide se situe bien entre les repères “min” et “max” du témoin. Veillez à bien essuyer la jauge avant d’effectuer le test pour avoir une vision claire et non erronée. De même, pensez à effectuer ce contrôle sur véhicule froid (n’ayant pas roulé pendant au moins 1h) pour éviter les risques de projection.

Un niveau d’huile trop bas peut être à l’origine d’une casse du moteur. Le liquide de refroidissement quant à lui permet d’éviter une surchauffe du moteur : il serait préférable de vous épargner une visite chez le garagiste en urgence, vous ne trouvez pas ?

Ajustez autant que nécessaire la pression des pneus

Vos pneus font partie des organes essentiels de votre voiture. Vous devez donc en prendre tout particulièrement soin pour éviter les pannes. Et oui : un pneu sous gonflé ou bien sur gonflé risque à tout moment d’éclater et de vous mettre en danger. Une pression inadéquate entraîne aussi l’usure prématurée de vos pneus. Vous devrez donc les changer plus souvent.

Pour vérifier la pression de vos pneus, rendez-vous en station service. Des bornes vous permettent d’effectuer rapidement ce contrôle et de gonfler vos pneus en fonction des indications de pression notées la majeure partie sur son flanc.

Vérifiez l’état de la batterie

Un problème impromptu de batterie et voilà votre voiture immobilisée jusqu’à ce que vous la changiez ou la répariez. Ce problème est de plus, relativement fréquent sur les anciens comme les nouveaux modèles. Pour éviter d’avoir à essuyer une panne sans la voir venir, prenez les devants en vérifiant l’état de votre batterie. Pour ce faire, vous devrez utiliser un voltmètre.

Commencez par couper le moteur, essuyez les bornes de la batterie puis branchez l’appareil sur ces mêmes bornes. La borne rouge du voltmètre doit se trouver sur la borne positive de la batterie. Il vous suffit ensuite de regarder le résultat s’afficher sur le boîtier. A titre indicatif, une batterie au voltage inférieur à 12,4 V aura vraisemblablement besoin d’être rechargée.

Observez l’usure du système de freinage

Cette étape est à ne pas négliger au moment d’entretenir votre voiture. Et oui : une usure prématurée du disque ou des plaquettes de frein peut entraîner de lourds dommages globaux. Il serait dommage d’en arriver là, alors qu’un simple coup d’oeil à vos plaquettes ou aux disques suffit à constater d’éventuelles dégradations. Soyez tout particulièrement attentifs aux témoins d’usure.

moteur

Comblez rapidement les impacts de votre pare-brise

On ne le dira jamais assez : il ne faut en aucun cas laisser un impact sur votre pare-brise trop longtemps. Au premier passage à niveau ou nid de poule, le risque est de voir cet impact fissurer votre pare-brise. En termes de visibilité comme de coût de réparation, vous n’y gagnez certainement pas au change !

En revanche, réparer un impact est aujourd’hui très simple : il suffit de vous rendre en garage. Ils injecteront une résine servant à combler ce trou, pour des résultats optimaux. Selon la taille de l’impact et les garagistes, cette réparation peut même être totalement gratuite.

N’oubliez pas la vidange !

Une mauvaise qualité de l’huile moteur est à l’origine d’une détérioration prématurée du moteur, organe principal de votre voiture. Pour éviter d’avoir à gérer une panne, procédez à la vidange tous les 5 000 à 7 500 km en fonction du modèle et de l’âge de votre voiture. Au besoin, pensez aussi à changer le filtre à huile : si celui-ci est usagé, il laissera passer les impuretés et réduira à néant vos tentatives de purification de l’huile.

A présent, vous en savez davantage sur l’entretien de votre voiture. Ces vérifications sont simples et ne vous demandent que peu de temps : ne les négligez pas !

Show Buttons
Hide Buttons