Comment faire pour se débarrasser des huiles usées ?

Comme vous devez certainement le savoir, il n’est pas permis de disposer des huiles usées n’importe où. Il est en effet interdit de les jeter dans les égouts, les toilettes, l’évier ou en pleine nature. En plus d’être polluantes, elles peuvent aussi boucher vos canalisations et vous causer bien des soucis. Il existe toutefois, des solutions qui vous permettront de disposer de vos huiles de cuisson et de vidanges.

Les solutions qui pourraient convenir pour les particuliers

Si vous avez utilisé l’huile de cuisson tout récemment et vous ne savez pas quoi en faire, pensez à les recycler. Pour cela, attendez tout d’abord qu’elle refroidisse. Cela va minimiser les risques d’accidents domestiques. Une fois qu’elle est froide, versez-la dans un récipient en plastique qui est hermétique. Quand elle sera remplie, apportez le contenant à la déchetterie pour le recyclage.

Pour ne pas avoir à faire le trajet plusieurs fois par semaine, utilisez un contenant assez grand. Et si vous pensez les disposer dans votre poubelle, le mieux serait d’abandonner le plus rapidement cette idée. L’huile chaude peut endommager vos poubelles. De plus, cela pourrait causer des problèmes si elle se repend sur le sol par exemple.

Et si vous avez pour habitude de faire par vous-même vos vidanges, pensez à trouver un contenant convenable pour le stocker. Vous avez la possibilité d’utiliser un bidon et ensuite déposer ce dernier chez le garagiste. Mais, attention à ne pas mélanger l’huile de vidange avec les autres types d’huiles usées.

Il faut savoir que d’après la loi, le recyclage ou la destruction d’huile de vidange doit être fait par des professionnels. Donc, le mieux est encore de choisir la déchetterie ou un professionnel de l’automobile pour en disposer. Et si vous habitez à proximité d’une zone portuaire, vous pourrez utiliser les récupérateurs d’huile de vidange. Ces derniers sont ordinairement mis à la disposition des pêcheurs et des plaisanciers.

Comment disposer des huiles usées quand on est un professionnel ?

Les professionnels comme les restaurants ou les professionnels de l’automobile utilisent des huiles en grande quantité. Et comme il est interdit de les jeter en pleine nature et de les bruler, il leur faut à tout prix trouver une solution pour en disposer. Une solution est de faire appel à un organisme collecteur de déchets spécifiques. Pour cela, il suffit de les contacter et ils mettront des fûts et des cuves adaptées pour la récupération d’huile usagée.

Et dans le cas où vous pensez la détruire par le feu, il vous faut savoir qu’une température très haute est nécessaire. Mais il vous faudra aussi penser à traiter par la suite la fumée. Si elle n’est pas faite dans les bonnes conditions, elle peut renvoyer des fumées toxiques. Si la température est trop faible, il se peut que des matières cancérigènes soient dégagées. Dans le cas où toutes ces raisons ne vous découragent pas, sachez qu’il vous faudra payer une amende.

Toutefois, avant que vous ne fassiez appel à un professionnel pour le recyclage de votre huile, vous devez trouver une cuve de récupération d’huile qui conviendra à vos besoins. Avant de faire votre choix, prenez en compte le volume d’huile dont vous allez vous servir. Puis regardez de plus près le socle de maintien de celle-ci. Il ne faudra pas qu’elle manque de stabilité.

Renseignez-vous également sur la matière de votre contenant. Il doit être résistant et bien étanche. Il en existe avec plusieurs types de couvercle, mais celles qui ont un couvercle à visser sont les plus fiables. Vous limiterez ainsi le plus possible les risques de déversement et de mauvaise manipulation de ce dernier. Et n’oubliez pas de vous assurer de l’avoir bien mis en place après l’avoir utilisé.

Cherchez ensuite un lieu adapté pour le placer. Le mieux est de l’installer dans un endroit frais et où aucun autre produit dangereux n’est stocké. Comme cela, les risques de réactions seront limités. Pensez aussi à bien mettre en évidence certaines instructions afin que les personnes qui vont utiliser la cuve soient bien prévenues. Ils doivent par exemple, bien visser le couvercle après utilisation. Ils doivent aussi prendre toutes les précautions nécessaires au moment de verser l’huile.

En cas de chute de produit en dehors du contenant, pensez à disposer des solutions d’urgences comme des matériaux absorbants. En prenant toutes ces précautions et en faisant, vous contribuerez à la fabrication de nouveaux lubrifiants. Plus de 90 % des huiles usagées sont récupérées chaque année et aide ainsi à préserver l’environnement. Les dégâts que ces dernières peuvent causer sont considérables.

Plusieurs modèles de cuves sont disponibles sur le marché. Pour en savoir plus sur celui qui pourrait vous convenir, vous pouvez consulter la page http://blabla-et-pourquoi-pas.com/cuve-de-recuperation-dhuile-de-vidange.html. Cela vous aidera à mieux comprendre le fonctionnement de la cuve de récupération. Plusieurs modèles sont disponibles comme la cuve à double paroi ou celle en métallique.

Show Buttons
Hide Buttons