entretien automobile

Entretenir sa voiture en 2018 : les choses à savoir

Pour faire durer votre voiture dans le temps, il est nécessaire de ne pas attendre le dernier moment. Et oui : de petits nettoyages réguliers et soignés vous éviteront bien des problèmes par la suite. Pour conserver la jeunesse de votre auto le plus longtemps possible, suivez ces quelques conseils pratiques.

Les enjeux d’un entretien régulier

Avant toute chose, rappelons qu’au-delà du fait d’assurer votre sécurité au volant (et celle des autres usagers), l’entretien de votre voiture vous servira à passer le contrôle technique sans contre-visite (et donc sans débourser de frais supplémentaires). Ce n’est pas peu de chose, lorsqu’on sait que depuis le 20 mai 2018, celui-ci est désormais plus cher, et beaucoup plus strict !

Le nombre de défaillances (ou défauts) sur votre véhicule passe ainsi de 410 à 610 et le nombre de points de contrôle de 123 à 133. Trois niveaux de défaillances ont été mis en place afin d’estimer avec précision le niveau de dangerosité de ceux potentiellement détectés sur votre auto. Par exemple, si l’une des 129 défaillances jugées critiques sont décelées, vous n’aurez plus que 24h pour effectuer les réparations, contre deux mois pour les 341 défauts jugés majeurs mais non critiques. Vous serez aussi notifié d’une interdiction de circuler avec ce véhicule, prenant effet le jour du contrôle technique à minuit.

Vous l’aurez compris, le contrôle technique à Besançon, à Lille ou à Paris comme dans toutes les autres villes de France est maintenant plus contraignant pour les automobilistes. D’où l’importance de suivre les conseils suivants avec la plus grande attention.

L’entretien des pneus

C’est un fait : des pneus usés voire lisses est un des plus grands dangers sur une voiture. Il convient donc de vérifier régulièrement leur usure pour les changer dans les temps, en observant les témoins d’usure. Changez vos pneus lorsque les rainures perdent significativement en profondeur, en-dessous de 1,6 mm.

Avant d’en arriver au changement de vos pneus cependant, sachez que vous entretiendrez beaucoup plus facilement vos pneumatiques en surveillant leur pression (des pneus sous-gonflés ou sur-gonflés s’usent plus vite). Faites également contrôler régulièrement le parallélisme de votre voiture.

L’entretien du moteur

L’entretien de votre moteur passe bien évidemment par une vidange régulière. Celle-ci a pour but de renouveler l’huile moteur nécessaire à la lubrification des éléments internes de celui-ci. Avec le temps en effet, l’huile se gorge en impuretés, ce qui peut causer de petits dégâts. La vidange est à effectuer tous les 5 000 à 15 000 km selon les caractéristiques de votre véhicule.

Aussi, n’oubliez pas de vérifier chaque semaine ou mois le niveau d’huile du moteur (sur moteur froid pour éviter une projection d’huile chaude). Et oui : sans huile, les éléments du moteur finiront par s’user très rapidement, causant des dommages qui peuvent être irréparables. Pensez-y !

Les bougies et la batterie

Les bougies et la batterie conditionnent le bon allumage de votre automobile. Il ne faut donc pas négliger leur entretien ! Côté bougies, pensez à les changer tous les 20 000 km environ, cela devrait être suffisant. Quant à la batterie, préservez-la en vérifiant régulièrement le niveau de liquide électrolytique ainsi qu’en nettoyant ses bornes à l’aide d’une brosse métallique pour limiter la corrosion.

De cette façon, vous évitez les imprévus de démarrage et limitez les dégâts. Un bon nettoyage n’a jamais fait de mal à votre auto, bien au contraire !

Les freins

Le liquide de freins s’altère avec le temps, c’est pourquoi il est important de le changer et de remplir le réservoir régulièrement. Tout comme l’huile moteur, le liquide de freins est l’un des éléments essentiels qui détermine la santé de votre équipement de freinage.

Attention : au moment de contrôler le niveau de votre liquide de freins, si vous observez une baisse significative, cela est peut-être signe d’une fuite. Si tel est le cas, dirigez-vous vers le garage le plus proche !

Pour des freins qui fonctionnent sur le long terme, évitez, enfin, de laisser votre véhicule dans un environnement humide : l’humidité s’infiltre dans le liquide de freins et peut également nuire aux performances de votre automobile.

Les vitrages et le pare-brise

Bien sûr pour rouler en toute sécurité, entretenir vos vitrages est une nécessité absolue. Il est facile de passer à côté d’un défaut sur votre pare-brise et de s’en rendre compte uniquement lorsque celui-ci vient de fissurer ! Prenez soin d’observer de temps en temps l’état de votre pare-brise avant et arrière afin de repérer les potentiels impacts. Ceux-ci se comblent désormais très rapidement à l’aide d’une résine adaptée. Quant aux vitres, nettoyez-les aussi souvent que possible à l’aide d’un chiffon non abrasif pour maintenir leur jeunesse avec les années.

Dans tous les cas pour préserver vos vitrages (et votre budget) le plus longtemps possible, évitez les nids de poule et les dos d’ânes pris trop rapidement !

Show Buttons
Hide Buttons