Comprendre et choisir la race de chat British Shorthair

Vous avec décidé d’adopter un British Shorthair chez vous. Vous voulez approfondir vos connaissances sur cette nouvelle race d’animal qui cartonne sur toute la ligne. Vous pouvez obtenir de renseignements sur cet être vivant en forme de peluche en navigant sur internet. Il offre une mine d’informations pour raviver vos connaissances. Un canalisateur d’énergie et un animal apaisant par excellence, un British Shorthair fera votre joie de tous les jours.

Ses origines

Originaire de  la Grande-Bretagne, le British Shorthair est une association de chat de gouttière et de chat de la ville. Ce sont des chats de terroir. Il apprécie la ville plutôt que la campagne. Il a connu une histoire et  une évolution mouvementées. Mais il a eu un regain d’intérêt auprès du public depuis le 19ème siècle à nos jours. Un British cat club a été crée en 1901. Il a pour vocation de donner un nouveau souffle à cette nouvelle race tout en organisant des concours annuels. Depuis cette date, les British Shorthair ont connu une popularité surtout dans le monde anglophone. Son exportation vers les États-Unis ne se fait pas attendre.

A lire en complément : Le marché de la chirurgie plastique en France

Une fourrure exceptionnelle

Très répandu du fait de sa fourrure originale, le British Shorthair offre de la douceur au toucher. Il ressemble à un petit ours en peluche vivant qui aime le câlin et les croquettes. Pour sauvegarder sa beauté extérieure, vous devez lui donner un coup de peigne une fois par semaine. Sa robe est courte et elle est couchée sur le corps. Son pelage se décline sous plusieurs coloris.

Ses caractères

Il est reconnu comme le plus gentil et le plus imposant des chats. Il aime la liberté et il apprécie les jeux et les jouets. Facile à éduquer, il accepte facilement toutes vos consignes.  Il n’a pas peur de rester seul chez soi durant des heures sans être un ravageur. Quant à son alimentation, les croquettes, les aliments riches en protéines feront l’affaire.

A découvrir également : Pourquoi apprendre une langue dès son plus jeune âge?

Pour en savoir plus

Show Buttons
Hide Buttons