Bourse : quelle différence de frais entre les courtiers en ligne et les banques classiques ?

Investir en bourse entraîne des frais et pour maîtriser vos gains en adaptant vos stratégies, il convient de savoir ce que vous devrez payer. La plupart de temps, il s’avère que les courtiers en ligne coûtent moins cher que les banques traditionnelles. Voici une revue des frais applicables pour vous donner une idée globale des charges qui vous reviendront.

Les frais que les brokers ne facturent pas

Les brokers facturent logiquement des frais afin de passer des ordres. En général, ils se rémunèrent grâce à une commission de courtage. Celle-ci est alors calculée soit en fonction du montant de la transaction, soit sur un tarif de base prélevé à chaque ordre passé. Néanmoins, les courtiers en ligne ne facturent pas les droits de garde et les frais liés à l’inactivité.

A découvrir également : Boursorama Vs e-LCL : quelle banque en ligne choisir ?

  • les droits de garde : pour rester compétitifs sur le marché, les courtiers en ligne ne facturent pas les droits de garde. Ceux-ci comportent des frais supplémentaires notamment pour la conservation des titres administratifs.
  • Les frais d’inactivité : généralement, les banques classiques prélèvent des intérêts lorsqu’aucune transaction n’a été effectuée durant le mois. Cette charge est donc très dissuasive et encourage les investisseurs à trouver des courtiers en ligne qui ne pratiquent pas ce genre d’honoraires.

Dans le cas où la bourse vous intéresse et que vous souhaitez trader des devises en ligne sur le Forex, il existe plusieurs plateformes. Pour en savoir plus, visitez ce site web sans tarder.

Banque versus courtier en ligne : quels tarifs ?

Les banques traditionnelles sont bien connues pour pratiquer des tarifs bancaires élevés. En effet, l’AMF a constaté que les prix des agences étaient deux voire trois fois supérieurs à ceux des courriers en ligne. Cet écart de tarif serait dû aux canaux de communication : un ordre par téléphone coûterais trois fois plus cher qu’un ordre passé par un broker en ligne.

A lire aussi : La surprime et les contrats d’assurance auto

Alors que les courtiers en ligne ne facturent pas les droits de garde et les frais d’inactivité, les banques traditionnelles proposent des contrats qui comprennent ce type de charges. Par ailleurs, les opérations réalisées à l’étranger entraînent des coûts supplémentaires.

Qu’en est-il des banques en ligne ?

Les banques en ligne proposent elles aussi des contrats liés au trading. Généralement, les frais sont plus élevé que ceux des courtiers mais plus bas que ceux des banques traditionnelles. C’est donc un entre deux qui permet également d’ouvrir un compte bancaire, de souscrire à une assurance-vie et de centraliser les avoirs. Ainsi, la banque en ligne est un bon compromis qui évite les démarches administratives lourdes.

Show Buttons
Hide Buttons