Sign in / Join

Tout sur la commande nslookup

La commande nslookup ? Qu’est-ce que c’est et dans quel domaine peut-on l’utiliser ? Terme trop technique dont la plupart ont du mal à le comprendre. Cet article a été spécialement conçu pour faire un zoom sur ce sujet : de quoi il s’agit, pour quel intérêt, comment l’utiliser…

Qu'est-ce qu’une commande nslookup ?

Généralement, la commande nslookup IP, de son origine en anglais Name System Look Up) est l’outil permettant d’analyser le DNS et d’en proposer une solution par elle-même ou en faisant appel à d’autres DNS de l’inter réseau. Lorsqu’une personne se connecte à Internet, des problèmes peuvent surgir quand elle spécifie l’adresse IP au lieu du nom DNS.

A lire en complément : Organiser votre séminaire dans un hôtel à Nantes

Avec cette commande, elle pourra s’interroger sur un serveur de noms afin d’en acquérir des informations sur un domaine ou un hôte.  De ce fait, les problèmes de configurations du DNS seront diagnostiqués à l’avance. Par défaut, la commande s’interrogera sur le serveur de noms primaire configuré sur la machine.

Comment ça marche ?

L’utilisation de la commande nslookup IP est très facile. Il suffit de rechercher l’adresse IP en tapant nslookup suivi du nom DNS voulu dans la fenêtre de commande DOS, puis sur « Entrer ». La requête est par la suite envoyée au serveur nommé. Il est également possible de changer le mode d’interrogation de la commande grâce à la clause set. Il y a le set type=mx qui permet de recueillir toutes les informations sur les enregistrements MX ou les serveurs de messagerie d’un domaine.

A lire également : Vous loger au camping du Front de Mer

Il y a aussi le set type=ns permettant de recueillir cette fois-ci des informations sur le serveur de noms autoritaires pour un domaine. Il permet également d’identifier les serveurs DNS de la zone DNS. Il y a troisièmement le set type= A qui informe sur le hôte du réseau. C’est le mode d’interrogation par défaut de la commande nslookup lors de son lancement. Il y a encore le set type=SOA pour les informations sur le champ SOA, le set type= CNAME pour les informations sur les alias à une machine, et le set type=h info pour les informations sur le matériel et le système d’exploitation de l’hôte.

nslookup IP

Les sous commandes nslookup les plus utilisés

En mode sous commande, nslookup IP peut enregistrer plusieurs intrigues secondaires pour faire des requêtes. Pour obtenir une liste de ces sous-commandes, il suffit d’ajouter un point d’interrogation à sa requête. « Qu’est-ce que sous-la requête de nom » donne le nom actuel du serveur pour le nom donné. « Nom de serveur » définit quant à lui le nom actuel aussi du serveur, mais pour le serveur spécifié dans le champ de requête. « Root » informe sur le serveur racine du serveur actuel. « Type=x de consigne » indique pour sa part le type de documents set à afficher comme A, MX, CNAME, NS, SOA, etc. Pour afficher tous les renseignements voulus, il faut taper « Spécifier tout ». Et pour activer le mode de débogage et afficher les informations détaillées pour chaque recherche effectuée, il faut appuyer sur « ensemble debug ». Pour des requêtes répétitives, il faut aller dans « ensemble norecurse ». Pour sortir de la commande nslookup ou dnslookup, il faut juste taper sur Exit.