Sign in / Join
étiquettes adhésives

Les étiquettes adhésives ont relancé mon entreprise

Je m’appelle Benoît, j’ai 46 ans et je suis déménageur de profession. Dans mon métier, je côtoie tous les jours des personnes qui changent de vie : un nouveau travail qui les force à partir, une séparation, une envie de changement… C’est souvent un cap difficile pour ces personnes, alors ils se rattachent à leurs biens matériels, à tout ce qui se trouve dans les cartons que l’on manipule.

Des biens personnels exposés à des risques de casse

Les recommandations que je reçois le plus de la part de mes clients concernent tous ces biens matériels, bien au-delà de l’organisation ou le trajet. « Je tiens cette lampe de ma grand-mère, j’y tiens énormément », « faites en sorte que mon vase arrive en un seul morceau », « j’espère que mon service à vaisselle de mariage arrivera entier »…
Mais bien souvent, lorsque l’on ne s’occupe pas du remplissage des cartons, les objets sont mal protégés par leurs propriétaires : un peu de papier journal, des choses calées avec des coussins, des bibelots balancés en vrac au fond d’un carton ou plus ou moins calés entre deux piles de vêtements. Dans ce genre de cas, malgré nos précautions, il arrive qu’il y ait de la casse, et peu importe comment tout a été protégé dans les cartons, les reproches à notre égard fusent bien souvent.

A lire en complément : Réussir l’implantation d’une entreprise à l’étranger grâce à l’aide d’un avocat

Les étiquettes ont bouleversé mon organisation

Je me suis longtemps demandé s’il n’existait pas un moyen d’optimiser l’organisation dans mon travail, tout en diminuant les risques de casse, et sans pour autant perdre trop de temps. Contrôler les cartons et améliorer la protection lorsque c’est nécessaire n’était pas possible dans le cadre où on n’intervient que pour emmener les cartons d’un point A à un point B, surtout lorsque ceux-ci sont déjà prêts, fermés et scotchés par leurs propriétaires. L’autre point important et que bien souvent, les gens utilisent des cartons de récup' qui ne comportent aucune indication.
Et puis un jour, alors que je recevais un colis fragile par la poste, l’idée m’a semblé évidente. Mon colis était étiqueté de la mention fragile écrit en gros. Je me suis demandé s’il n’était pas possible de mettre en place une gamme d’étiquettes adhésives adaptées à mon métier et à apposer sur les cartons au début du déménagement.

étiquettes adhésives

A lire également : Gros plan sur l’importance des contenus et la rédaction web SEO

Des clients heureux

Pour mettre mon idée en pratique, j’ai contacté un fabricant d’étiquettes qui m’a conseillé et orienté sur la signalétique et les couleurs des étiquettes. Ensemble, nous avons créé une gamme d’étiquettes adaptées à mon besoin, tout en prenant soin d’y apposer le nom de ma société. Ainsi, même lorsque les cartons sont récupérés à droite à gauche, puis déposés à nouveau dans la rue avant d’être récupérés par d’autres, mes étiquettes restent visibles et contribuent indirectement à la communication de mon entreprise.
Depuis qu’elles ont été mises en place, mes étiquettes ont diminué le risque d’objets cassés ou abîmés, elles ont amélioré la renommée de mon entreprise de par l’originalité du concept et parce-que les clients sont satisfaits de mes services.