Installation d’un poêle à bois : notre guide pratique

Le poêle à bois est un moyen économique et écologique pour chauffer l’intérieur de votre habitat. C’est la solution idéale pour chauffer vos pièces sans faire grimper la facture d’électricité. Son installation requiert une attention particulière et le respect de certaines règles. Découvrez dans notre guide pratique toutes les étapes pour une installation réussie de votre poêle à bois.

Choisir un poêle à bois et son emplacement

Le choix de l’emplacement est très important, car il ne faudra pas oublier l’installation d’un tubage pour poêle nécessaire à la bonne évacuation de la fumée. Il dépendra essentiellement du type de poêle que vous comptez installer.

  • Le poêle à bois suspendu

Installé en milieu de pièce, il participe à la décoration de la pièce. Il est sans socle et est suspendu par son conduit.

  • Le poêle à bois en fonte

Il pèse très lourd et doit donc être installé sur une base solide. Il est très économique en consommation d’énergie. Il possède également une grande isolation thermique.

  • Le poêle à bois d’angle

Il est idéal pour les petits espaces et permet de faire un gain considérable d’espace.

Pour le choix du poêle qui vous convient, vous devez prendre en compte l’espace disponible, le design, la consommation d’énergie, etc. Le prix du poêle est un critère essentiel qui dépendra du modèle que vous souhaitez installer.

Obtenir l’autorisation de l’administration locale

Dans certaines régions, certains projets d’installation, de construction ou de rénovation nécessitent une autorisation des autorités locales. Cette autorisation est un document attestant que les travaux à effectuer respectent la réglementation en vigueur dans la région.

Cette autorisation peut être obtenue en remplissant un formulaire auquel vous ajouterez les documents demandés. Le tout doit être déposé ensuite à la mairie de votre domicile. Une réponse devrait vous parvenir dans les deux mois maximum après votre demande.

Votre compagnie d’assurances doit être également au courant des travaux, car cela pourrait entraîner des modifications des termes de votre contrat d’habitation.

L’installation de votre poêle

L’installation de votre poêle passe par quelques étapes que sont :

  • La pose d’une couche de protection

Faite en carreaux de céramique, en béton ou en briques, la couche de protection servira à protéger vos sols des braises et étincelles qui pourraient s’échapper de votre poêle. Elle doit être encastrée dans le sol et être ininflammable.

  • La réalisation d’une arrivée d’air frais

Cela très utile pour l’alimentation en air frais de votre poêle et une combustion parfaite.

  • L’installation de boucliers thermiques

Il est important de protéger vos murs des effets de la chaleur du poêle. Pour cela, l’installation de boucliers thermiques sur les murs proches du chauffage sera nécessaire. Ils sont généralement assez faciles à poser. Dans certaines régions, leur installation nécessite une autorisation administrative.

  • La pose de la poêle

Pour la pose de votre poêle, vous devriez faire appel à un professionnel. Les poêles sont en effet très lourds et vous aurez vraiment du mal à vous en sortir tout seul.

  • L’installation d’une cheminée

La cheminée sera particulièrement indispensable pour évacuer la fumée que produit le poêle. Elle doit être ininflammable et totalement isolée.

Il est nécessaire que toute votre installation soit inspectée par un professionnel afin d’éviter des accidents.

Voici donc quelques étapes nécessaires pour la réussite de l’installation de votre poêle à bois.

Show Buttons
Hide Buttons