Poêle à bois : dois-je protéger mon mur ?

Le chauffage constitue un élément essentiel qui assure un bon confort dans votre maison. Son choix doit être effectué en fonction des besoins de votre maison de sorte à vous garantir une efficacité et une bonne performance thermique. Les systèmes de chauffage sont nombreux de nos jours et de nombreux Français craquent pour les poêles à bois.

Ces systèmes de chauffage très pratiques présentent de multiples avantages et peuvent s’intégrer parfaitement au décor de votre maison. Pour bénéficier pleinement des bienfaits de cet appareil, il est nécessaire que certaines précautions soient prises dont l’installation d’une plaque de protection murale.

Faites le meilleur choix et profitez d’un confort optimal

L’installation d’un poêle à bois dans votre maison offre plusieurs avantages. Il s’agit entre autres de l’économie d’énergie (combustion au bois), de l’entretien facile (un ou deux ramonages par an) et du respect de l’environnement. Ce système offre également une ambiance chaleureuse à votre intérieur et chauffe bien les pièces de votre maison. De nos jours, les poêles à bois existent en différentes tailles et formes et possèdent des designs différents.

Qu’il soit en fonte, à inertie ou de masse, vous devez installer votre poêle à bois près du conduit d’évacuation de fumées. Il doit faire dos au mur en faisant face à la pièce où vous l’avez installé. Cette position de votre poêle peut endommager votre mur d’où la nécessité de prévoir des mesures de protection de celui-ci. Il existe pour cela différentes possibilités pour préserver la nature de votre mur.

Optez pour une plaque de protection pour votre mur

Lorsque vous installez votre poêle à bois contre un mur intérieur ou une cloison, vous devez penser à poser une plaque de protection murale. Cette plaque peut être en silicate de calcium ou en acier. La première est un véritable panneau isolant qui est très écologique et utilisé pour l’habillage de la cheminée et de la hotte. La seconde possède une couche d’isolant thermique du côté du mur et évite ainsi que votre mur noircisse. Plusieurs installateurs proposent cette alternative afin de protéger au mieux votre mur des dégradations.

Protégez votre mur avec des briques réfractaires

L’une des nombreuses alternatives qui évitent un endommagement de votre mur lorsque vous possédez un poêle à bois est l’installation de briques réfractaires. Son usage permet une meilleure concentration de la chaleur. Cela vous aide à réguler et obtenir une température élevée en continu. De plus, elles offrent une excellente protection à votre mur et donnent même un air de jardin à votre salon.

Obtenez une bonne protection grâce à un écran thermique

L’écran thermique vous offre une véritable protection pour votre mur. Constitué d’une plaque doublée d’isolant thermique, l’écran thermique protège votre mur de la chaleur dégagée par le poêle à bois. Il sert également à le protéger de la braise et des cendres. Fabriqué soit en acier, en aluminium ou en silicate de calcium, cet écran résiste parfaitement à la chaleur et au feu.

Choisissez des plaques en béton cellulaire

Dotées d’une double fonction protectrice et isolante, ces plaques sont très faciles à poser, légères et offrent une grande résistance au feu. De plus, elles s’intègrent parfaitement à votre intérieur et peuvent être recouvertes de peinture à condition que cette dernière soit à haute résistance thermique.

De même, dans le souci de protéger aussi bien votre mur que votre intérieur, vous devez respecter une certaine distance lors de l’installation de votre poêle à bois. Cette distance de sécurité dépendra non pas de votre poêle à bois, mais des conduits de raccordements dont vous disposez.

Si votre poêle à bois vous procure de nombreux bienfaits, il est primordial de tout mettre en œuvre pour en profiter pleinement sans avoir à endommager votre mur.

Show Buttons
Hide Buttons