Est-il possible de négocier les frais d’agence ?

Généralement, à la charge du vendeur ou de l’acheteur, les frais d’agence peuvent varier du simple au triple. Ils sont versés à l’agence dès que la signature de l’acte de vente a été faite. Ce sont des frais annexés au prix de vente du bien immobilier. Ils varient entre 3 et 8 % du prix du bien en règle générale. Toutefois, les frais d’agence peuvent être négociés suivant une certaine marge. Une excellente négociation en matière de frais d’agence est tout un art. On vous en dit davantage.

Pourquoi les frais d’agence sont-ils aussi versatiles d’une agence à une autre ?

Pour comprendre le caractère versatile des frais d’agence, partons d’un exemple simple. En général, dans le cadre d’une vente ou de l’achat d’un bien immobilier de 450 000 euros, les frais d’agence s’élèvent à un taux de 5.4 % soit une commission qui équivaut à 24 390 euros. Mais ce n’est pas tout, ce montant peut aller du simple au triple. Il faut dire que les frais d’agence varient entre 3 et 8 % ; dans notre cas, ils peuvent alors passer de 13 500 euros à 36 000 euros.

Ce côté versatile des frais d’agence existe parce qu’aucune loi ne les encadre. Ces frais sont pratiqués suivant la nature des agents immobiliers. Ainsi, les frais des réseaux d’agences sont différents de ceux des mandataires et des notaires. De plus, il y a la situation géographique du bien en question qui peut agir sur les frais. C’est alors que dans les zones où les acheteurs ne sont pas nombreux, les agences pratiquent des frais au rabais pour attirer plus de clients. Il y a aussi la conjoncture économique qui vient expliquer la diversité de ces frais. En période de crise par exemple, les agences vont réduire leurs commissions pour attirer le maximum de clients.

Comment négocier les frais d’agence ?

La négociation des frais d’agence se fait selon des règles données. Cela varie que l’on soit l’acheteur ou le vendeur.

Les négociations du côté vendeur

Pour commencer, il est recommandé de ne pas demander l’accompagnement du premier venu. Le vendeur doit prendre son temps quant au choix de son agence. Il doit faire jouer la concurrence pour obtenir des frais plus intéressants. Pour cela, il peut en toute simplicité comparer plusieurs offres à travers les comparateurs en ligne. Cela ne lui prendra que quelques minutes et lui permettra d’obtenir différentes offres qu’il devra trier. Il sera alors en mesure de trouver l’offre qui répond le plus à ses attentes. Le vendeur pourra également faire jouer le mandat immobilier. Mais il peut aussi signer un contrat exclusif de vente avec l’agence.

Les négociations du côté acheteur

En tant qu’acheteur, il faut comprendre que les chances de négociation des frais sont plus grandes et accessibles. En effet, les frais d’agence sont indirectement payés par le vendeur puisque ce sont des frais inclus. Cependant, la négociation des frais dans le cas de l’acheteur doit se faire suivant une certaine limite.

Il est en effet conseillé, aussi bien pour le vendeur qu’à l’acheteur, de ne pas trop négocier ces frais au rabais. En effet, les commissions de vente que l’agence obtiendra lorsque la signature sera faite constituent une source de motivation non négligeable. Ces commissions permettent à l’agence de proposer les meilleurs services à ses clients. Il portera une attention toute particulière sur votre bien immobilier ; il va s’assurer de vous trouver un acheteur dans les meilleurs délais si vous êtes le vendeur. Si vous êtes l’acheteur, il veillera à vous dénicher une offre de vente assez intéressante et adaptée à votre budget.

Show Buttons
Hide Buttons