Sign in / Join

Comment éliminer les pucerons naturellement ?

Les pucerons sont des petits insectes dont la taille varie entre 2 et 4 mm. Généralement, ils ont une couleur verte. Lorsqu'ils sont assemblés en colonies, ils piquent et sucent les plantes de votre jardin dans l'optique de boire leur servir. Par leurs actions, ils fragilisent les végétaux en ralentissant leur croissance et en déformant leur feuille. Ils sont à l'origine de plusieurs maladies chez les plantes. Absents en hiver, ils lancent leur offensive dans les plantations au début du printemps et en été. Il est donc nécessaire de mettre en place les mesures nécessaires afin de lutter contre les insectes qui menacent vos jardins et vos plantes. Pour lutter contre les pucerons, il existe plusieurs méthodes naturelles.

Réduction des colonies de façon mécanique

C'est la méthode la plus pratique et la plus simple à appliquer. Lorsque vos plantes sont envahies par les pucerons, vous avez la possibilité de les disperser par un simple jet d'eau à l'aide du tuyau d'arrosage. Une fois dispersés, ils auront du mal à se reconstituer. S'il s'agit d'une grande colonie, vous avez aussi la possibilité de couper la branche atteinte. Par la suite, déposer la branche dans un endroit du jardin où les pucerons ne présentent pas de danger pour vos plantes.

A lire en complément : Top 5 des plus grands stades de foot français

Dans l'optique d'éviter leur rassemblement, poser des rubans anti-fourmis. En effet, les fourmis fournissent aux pucerons une protection. D'ailleurs, ils les élèvent à cause de leur production de miellat. À cause de cette gourmandise sucrée, les fourmis prennent soin des pucerons tout en les éloignant des prédateurs. Pour mettre en place ces techniques, privilégier les glus à base d'ingrédients naturels. Aussi, placer le ruban assez haut pour éviter que les fourmis trouvent un autre accès.

Attraction des prédateurs naturels des pucerons

Avec cette méthode, vous donnez à la nature l'opportunité de réguler son propre écosystème. En effet, comme la plupart des insectes, les pucerons ont aussi leur prédateur. Au nombre de ces derniers, on distingue les coccinelles, les syrphes, les chryproses et les perce-oreilles. L'attraction de ces prédateurs de pucerons n'est pas du tout compliquée. Il suffit juste de favoriser la biodiversité. Par exemple, pour attirer les perce-oreilles, vous pouvez construire pour eux dans vos jardins un pot-abri. Dès le mois de juin, ces pots seront déplacés dans les zones proches des pucerons afin de favoriser la chasse.

A voir aussi : Les dangers du motocyclisme et comment les éviter

Quant aux coccinelles, elles sont de grandes amatrices de pucerons. Lorsque votre jardin est bien équilibré, ils viennent de leur propre gré. Par ailleurs, pour les encourager à établir leur domicile, vous pouvez disposer de tas de branchages ou de feuilles mortes à divers endroits de votre jardin. En outre, vous pouvez aussi conserver des fleurs comme les pâquerettes, le pissenlit et la berce. Ils représentent une alimentation très adorée par les coccinelles. Vous leur offrez donc une variation de leur régime alimentaire par la présence de ces fleurs.

Pulvérisation des pucerons à l'aide de recettes maison

C'est de loin la méthode la plus utilisée par les agriculteurs pour lutter contre les prédateurs qui menacent leurs champs. Il existe une variété de méthodes.C'est de loin la méthode la plus utilisée par les agriculteurs pour lutter contre les prédateurs qui menacent leurs champs. Au nombre de ces derniers, on distingue : l'infusion d'ortie ou de tanaisie; la macération d'ail, de piment ou de fougère ou encore la décoction de rhubarbe. En fonction de la recette choisie, vous devez arroser le mélange sur les plantes colonisées par les pucerons.

Mise à part les recettes énumérées ci-dessus, vous avez aussi la possibilité de pulvériser les colonies de pucerons à l'aide de solution à base de savon noir. Composé d'huile d'olive ou de lin, ce dernier est très actif sur les insectes. Pour préparer la solution diluée 20 g de savon noir en pâte dans un litre d'eau tiède pour faire fondre la pâte. Ensuite, placer le mélange dans un vaporisateur afin de l'appliquer sur les colonies de pucerons. Ce processus peut être répété au besoin après huit jours.