Sign in / Join

Combien de chevaux fiscaux maximums pour jeune conducteur ?

Le nombre de chevaux fiscaux ou encore puissance fiscale est la valeur correspondant à la puissance du moteur d’un engin. Parlant de puissance de moteur, les jeunes conducteurs sont ceux qui sont le plus attirés par elle quand il s’agit de conduire. Cependant, ils se retrouvent bloqués au moment de s’assurer à cause du nombre trop élevé de leurs chevaux fiscaux. Alors quel nombre de chevaux fiscaux doivent-ils considérer comme plafond ? Découvrez dans cet article le nombre maximal de chevaux fiscaux pour jeune conducteur.

Le maximum fixé par les assurances

En se référant au code des assurances, aucune limite maximale de chevaux fiscaux n’est fixée pour les voitures des jeunes conducteurs. De ce fait, chaque compagnie d’assurance peut fixer la limite comme elle le souhaite. Néanmoins, d’une manière générale les assureurs fixent le maximum à 6 ou 7 chevaux fiscaux, car déjà à ce niveau, ils considèrent le véhicule comme un véhicule puissant. 

A lire aussi : Faites vous plaisir en louant un véhicule de luxe

Cependant, ce nombre n’est pas la puissance réelle du véhicule, car celle-ci peut être plus ou moins importante que le nombre de chevaux. Ce nombre est aussi considéré dans le but de limiter les accidents et les dépenses. Malgré le fait que la limite de chevaux fiscaux dépende de chaque compagnie d’assurance, les assureurs sont souvent réticents lorsqu’il s’agit d’assurer un jeune conducteur. 

Car ces derniers considèrent que le risque de survenance d’un sinistre est plus élevé. Aussi, bien qu’il soit recommandé de se limiter à 6 ou 7 chevaux fiscaux pour les jeunes conducteurs, aucune limite, du point de vue légal, n’est exigée pour la puissance réelle de leurs voitures. Cependant d’autres paramètres sont pris en compte dans le calcul des indemnités d’assurance. 

A voir aussi : Grêle et carrosserie: comment éviter et réparer les bosses

Par exemple l’usage fait par le conducteur, les antécédents du jeune conducteur, etc. Notez par ailleurs que ces limites diffèrent lorsqu’il s’agit d’une moto et sont de 47,5 chevaux fiscaux ou de 35 KW pour une grosse cylindrée par exemple. Et le jeune conducteur doit avoir un permis de catégorie A2. 

Les risques pour un maximum dépassé

En effet, les jeunes conducteurs sont souvent attirés par des véhicules puissants et de grosses cylindrées et ils ont donc tendance à rouler à une vitesse élevée. Et étant souvent lié à la puissance du véhicule ou de la moto, lorsque le nombre de chevaux fiscaux est dépassé, le risque d’accident de route augmente. 

Ce phénomène peut s’expliquer par leur manque d’expérience et leur attirance pour les sensations fortes, sensations qu’ils trouvent dans les stupéfiants ou l’alcool. Lorsque le maximum de chevaux est dépassé, les assureurs qui à la base étaient réticents à cause de la condition de jeune conducteur peuvent aussi refuser de l’assurer. 

Pour eux, il représente trop de risques à couvrir vu la puissance du véhicule. De ce fait, une attention particulière doit être portée sur le nombre de chevaux fiscaux du jeune conducteur vu qu’ils constituent une raison d’exclusion à un contrat d’assurance. Ainsi, en tant que jeune conducteur, pensez à faire un stage de conduite pour vous permettre d’appréhender les motos comme les grosses cylindrées.

L'assurance auto des jeunes conducteurs

Le nombre de chevaux fiscaux qui sont autorisés pour véhicule conduit par un jeune qui vient d'avoir le permis, est donc fonction de la compagnie qui assure le véhicule en question. Il faut dire que chacune a la possibilité d'établir ses propres tarifs, donc pour une assurance donnée, la limite fixée sera différente de celle posée par une autre. Si vous ne savez pas si  votre assurance permet d'aller jusqu'à 5 ou bien  7 chevaux fiscaux, pour la voiture que conduira votre enfant, renseignez-vous plus avant sur internet. On peut notamment obtenir plus d'informations sur ornikar.com, qui délivre des données fiables à propos des assurances auto. En effet, il s'agit d'un site sur lequel on peut s'inscrire pour passer le permis de conduire, s'entraîner au code de la route, mais aussi obtenir de nombreuses informations sur la sécurité routière comme sur tout l'univers de l'automobile. Les plus jeunes conducteurs qui ne savent pas bien encore de quoi il retourne, peuvent ainsi assez facilement trouver des réponses aux questions qu'ils se posent. Les parents, qui ont souvent passé le code à une autre époque, peuvent aussi les orienter vers ce site pour qu'ils en apprennent davantage par eux-mêmes.

L'assurance auto des jeunes conducteurs

Le nombre de chevaux fiscaux qui sont autorisés pour véhicule conduit par un jeune qui vient d'avoir le permis, est donc fonction de la compagnie qui assure le véhicule en question. Il faut dire que chacune a la possibilité d'établir ses propres tarifs, donc pour une assurance donnée, la limite fixée sera différente de celle posée par une autre. Si vous ne savez pas si  votre assurance permet d'aller jusqu'à 5 ou bien  7 chevaux fiscaux, pour la voiture que conduira votre enfant, renseignez-vous plus avant sur internet. On peut notamment obtenir plus d'informations sur ornikar.com, qui délivre des données fiables à propos des assurances auto. En effet, il s'agit d'un site sur lequel on peut s'inscrire pour passer le permis de conduire, s'entraîner au code de la route, mais aussi obtenir de nombreuses informations sur la sécurité routière comme sur tout l'univers de l'automobile. Les plus jeunes conducteurs qui ne savent pas bien encore de quoi il retourne, peuvent ainsi assez facilement trouver des réponses aux questions qu'ils se posent. Les parents, qui ont souvent passé le code à une autre époque, peuvent aussi les orienter vers ce site pour qu'ils en apprennent davantage par eux-mêmes.