Bouton de fièvre : comment protéger ses proches de l’herpès ?

Quand un bouton de fièvre fait une soudaine apparition, il est fréquent de vouloir s’isoler pour ne pas dévoiler au reste du monde cette vilaine poussée d’herpès. Outre l’aspect inesthétique, il est vrai qu’une telle situation impose de limiter les interactions avec ses proches pour éviter de les contaminer. Pour autant, des solutions simples peuvent être employées sans devoir s’enfermer chez soi pendant plusieurs jours.

Garder le virus pour soi

L’herpès est un virus d’une grande contagiosité. Et cela dès le début de l’apparition du bouton de fièvre et jusqu’à la cicatrisation des lésions. Même si les traitements assurent une guérison plus rapide, ils n’excluent pas de protéger les autres.

A lire également : La contraception d’urgence : Ce qu’il faut savoir

Il est d’ailleurs vivement conseillé de prendre de sages précautions dès que les premiers signes annonciateurs se font sentir. Non seulement on préserve la santé de ses proches mais en plus, on limite le risque d’auto-contamination en touchant une autre partie de son corps.

Ne pas se gratter

La principale recommandation est de ne pas gratter le bouton de fièvre et de se laver régulièrement les mains avec du savon. Les porteurs de lentilles doivent aussi veiller à ne jamais utiliser leur salive pour humidifier une lentille de contact. Un herpès oculaire peut en effet se développer en cas d’infection de l’œil.

Lire également : 3 petits trucs pour bien dormir

Les grandes embrassades sont fortement déconseillées en cas d’herpès sur le visage. Et plus globalement tous les contacts corporels notamment dans le cadre d’activités sportives. Il ne faut pas non plus partager ses affaires personnelles pour ne pas transmettre le virus.

Autre réflexe à respecter quand on a un bouton de fièvre : ne pas être contact avec une femme enceinte, un nourrisson ou un enfant. Mais également avec toutes les personnes dont la santé est fragile en raison d’un déficit immunitaire, comme le précise le site www.herpes-info.fr.

Consulter un médecin

Si la fréquence des boutons de fièvre est élevée, il peut être utile de consulter un médecin pour obtenir un traitement adéquat. L’herpès étant une maladie dont on ne peut soigner que les symptômes, il est préférable d’agir vite pour tenter de maitriser la survenue des poussées. Mais lorsque le virus s’installe dans l’organisme, il y reste malheureusement pour toute la vie…

Show Buttons
Hide Buttons