De air conditioner à air climatisé… la bonne traduction?

Au Québec, la langue française souffre beaucoup de son exposition à un environnement presque qu’exclusivement anglophone, soit l’Amérique du Nord. Malgré les efforts importants déployés par l’Office de la Langue Française et le gouvernement pour la préserver, il est fréquent que des expressions ou des mots anglais déteignent sur la langue et finissent par s’y installer pour de bon. Nous ferons très bientôt un parallèle avec l’air climatisé, ou plutôt l’air conditionné?

On fera souvent mention d’anglicismes ou de faux amis lorsqu’on utilise à tort des expressions dans notre « parlure francophone ». Dans le cas de l’anglicisme, il s’agit surtout d’un mot utilisé tel quel dans la langue française. Air conditioner en est un assez bon exemple : rien de français là-dedans, n’est-ce pas? Le faux ami, quant à lui, est une traduction tirée presque littérairement de l’anglais, mais qui n’est pas acceptés par l’OQLF.

A lire en complément : Rendez-vous dans les Landes à Biscarrosse

Français vs anglais

L’historique derrière l’expression

Il faut retourner au 20e siècle afin d’assister à l’apparition de l’air conditionné moderne. À l’époque, réussir à se faire pousser de l’Air froid dans sa voiture est tout simplement incroyable! Les techniques permettent par la même occasion de retirer l’humidité de l’air, permettant donc d’être à un niveau de confort maximal.

Lire également : Les services d’une société de sécurité disposant d’agents SSIAP à Paris !

En anglais, ce type d’appareil est appelé, vous le savez déjà, air conditioner (voir le site de Summit Air pour l’utilisation du mot en plein action). Lorsque vient le temps de traduire le concept en français, on fera appel au terme « conditionnement de l’air », qui sera aussi résumé en air conditionné ou conditionneur d’air.

Est-ce que cela veut dire qu’on sonne le glas de l’expression « air climatisé »? Pas si vite!

La climatisation

La climatisation est un terme fréquemment utilisé – et avec raison – pour parler d’un système qui produit un air conditionné. Le verbe climatiser existe lui aussi et c’est dans cet état qu’on peut l’utiliser pour parler des voitures. On parlera donc d’une voiture climatisée et non pas d’une voiture conditionnée!

Quelques écueils supplémentaires

Le tout ne vous paraît toujours pas très clair? Trouvons quelques exemples supplémentaires pour essayer d’éclaircir les choses.

On va parler d’installer un climatiseur ou un conditionneur d’air mais on ne fera jamais installer « l’air climatisé » ou encore « l’air conditionné ». On parlera toutefois d’un local ou d’une salle à air conditionné. Enfin, la même salle peut être climatisée sans problème!

Peut-on parler d’un faux ami?

Comme mentionné précédemment, un faux ami est une traduction mal réalisée sur une expression anglaise, souvent copiée de façon presque littéraire.

Dans ce cas, on ne peut pas vraiment parler de faux ami puisque la traduction littéraire d’air conditioner serait justement air conditionné, et c’est ce terme que nous avons à utiliser dans plusieurs situations. On pourrait plutôt parler de confusion linguistique ou de mauvais usage, tout simplement…

En conclusion, il faut mentionner que quelques avis divergents ont été produits de la part des linguistes au fil du temps : il serait faux de dire qu’il y a un consensus au niveau de la thématique. Toutefois, si vous souhaitez bien utiliser notre langue française et plaire à la pensée de la majorité, il serait préférable de vous en tenir aux conseils donnés dans l’article précédent.

Show Buttons
Hide Buttons