Sign in / Join

7 façons de choisir la pompe de surface parfaite pour votre application

Cherchez-vous une pompe de surface idéale pour votre application ? Ne vous inquiétez pas car cet article pourra vous aider. Découvrez au cours de cet article les 7 manières de choisir la pompe de surface parfaite pour votre application !

Qu’est-ce qu’une pompe de surface ?

La pompe de surface est une pompe de relevage pouvant être disposée en surface au-dessus ou non d’une source d’eau naturelle. Elle fonctionne à l’air libre et s’oppose à la pompe immergée. Pompemoteur.fr vous propose par exemple ses pompes de surface ! Vous pouvez trouver différents modèles sur ce site proposant des pompes de surface !

A lire également : Quelles solutions pour chauffer votre piscine cet été ?

Les différents types de pompe de surface

Voici les différents modèles de pompe de surface :

  • La pompe de surface manuelle: c’est le modèle de pompe le plus basique. Elle s’active manuellement.
  • La pompe monocellulaire: c’est une pompe d’entrée de gamme. Elle peut s’amorcer automatiquement ou manuellement.
  • La pompe multi-cellulaire: celle-ci dispose de nombreuses roues motrices puissantes.
  • La pompe centrifuge: Pour aspirer l’eau, cette pompe emploie l’effet centrifuge. Celle-ci ne s’amorce pas automatiquement.
  • La pompe avec surpresseur: la fiabilité et le don d’un niveau de pression régulier sont importants pour un usage domestique régulier. Par conséquent, un groupe de surpression (hydrophore) est indispensable pour proposer ce niveau de satisfaction.
  • La pompe de piscine : Il s’agit d’une machine réservée aux piscines.
  • La pompe de transfert: c’est une pompe qui favorise l’extraction d’un liquide vers un tuyau pour le conditionner.

Lire également : Un cadre familier retrouvé grâce aux résidences pour séniors

Choisir une pompe de surface

Voici quelques éléments à prendre en compte pour faire le bon choix de sa pompe de surface :

La pression

Afin d’amener l’eau de son point le plus bas à son point le plus haut, la pompe de surface doit être en mesure de fournir une pression suffisante. Il s’agit ici de la hauteur de manométrique (exprimée en bar). Pour calculer cette hauteur, on additionne la hauteur de refoulement avec la pression utile et les pertes de charge.

Le débit

Le débit d’une pompe de surface est évalué en l/min ou en m³/h. L’arrosage d’un jardin consomme en général environ 6 litres / m² / jour. Par ailleurs, une personne consomme environ 200 litres d'eau / jour.

La courbe de performance de la pompe de surface

L’axe horizontal (le débit) s’exprime en l/heure, en m³/h ou en minute. L’axe vertical (la hauteur manométrique), quant à lui, s’exprime en mètres (la pression). Corrélez les besoins avec la courbe de performance de la pompe pour faire le bon choix.

La qualité de l’eau à pomper

La qualité de l’eau à traiter est importante. Il s’agit ici de granularité (épaisseur en millimètres des impuretés).

  • Pour les eaux claires d’un récupérateur d’eau d’un puit ou de pluie : inférieur à 5 mm,
  • Pour les eaux chargées des rivières ou des étangs : entre 5 mm et 20mm.

Les matériaux utilisés

Les matériaux informent la qualité de la pompe :

  • En fonte d’aluminium (pompe haut de gamme),
  • Tout inox (pompe milieu de gamme),
  • Carter en plastique (pompe d’entrée de gamme).

Monocellulaire ou multicellulaire ?

Une pompe de surface monocellulaire s’adapte à un usage domestique léger (arrosage d’un petit jardin, d’une pelouse, d’un potager ou vider une piscine). Quant à une pompe de surface multicellulaire, elle s’adapte aux grandes surfaces.

Accessoires pour pompe de surface

Pour améliorer le fonctionnement de la pompe de surface ou la protéger, d’autres accessoires sont utiles en plus du tuyau d’aspiration et du filtre :

  • Le surpresseur,
  • Le contacteur manométrique, les électrodes ou les flotteurs,
  • Un disjoncteur thermique,
  • Le clapet anti-retour.