Sign in / Join

Voici les 4 clés du succès de la gestion locative

Nous vous montrons comment qualifier rapidement les locataires potentiels et comment gérer la remise de votre bail. Nous vous montrons comment automatiser chaque étape de votre processus de gestion locative pour le rendre rentable.

1 - PRÉ-QUALIFIEZ LES PROSPECTS LOCATAIRES AVEC DES FORMULAIRES

Vous avez reçu de nombreuses candidatures et votre mandat est en ligne sur plusieurs portails immobiliers. Pour mesurer la motivation des prospects, nous allons mettre en place un processus de sélection par email.

A lire aussi : Immobilier : Comment choisir son agence immobilière ?

Créez un modèle d'email standard pour chaque mandat de location. Cet email doit être préparé dès la réception du mandat ou dès la réception de l'avis. Il sera alors prêt à être envoyé par vos soins une fois les candidatures reçues. Cela vous permettra d'accuser réception et de trier les dossiers entre les bons et les mauvais.

Envoyez un seul courriel à tous les candidats contenant les adresses électroniques. Cet e-mail sera lié à un formulaire Typeform. Ce formulaire vous permettra d'effectuer une recherche de clients en recueillant des données telles que le nom et le prénom, le numéro de téléphone, l'adresse électronique. Âge, statut professionnel, salaire, état civil...

A lire aussi : Immobilier : investir dans l’immeuble de rapport

Continuez le processus avec ceux qui ont répondu au questionnaire. Pour éviter de devoir répéter les visites, vous pouvez faire une présélection en fonction des réponses. Cela vous fera gagner du temps et vous permettra de poursuivre le processus. Contactez les candidats présélectionnés dans les meilleurs délais, en fonction des dates que vous avez choisies pour les visites (dans les 2 jours ouvrables).

2 - AUTOMATISEZ LA SÉLECTION DE VOTRE TENTE AFIN DE LA SÉCURISER

Envoyez un récapitulatif de tous les éléments par email après la visite ou le processus de présélection. Le site Service-Public.fr propose une page qui récapitule l'ensemble des pièces nécessaires à la constitution du dossier.

Il est préférable d'utiliser des solutions numériques dédiées pour gagner en efficacité et suivre l'ensemble du processus. Un refus non justifié sur des critères objectifs peut être considéré comme une discrimination et entraîner une amende de 45 000 euros.

3 - UTILISEZ LES MÊMES OUTILS POUR LA RÉDACTION DU BAIL QUE POUR LA RÉDACTION DU MANDAT

Nous vous recommandons soit d'envoyer un mail blast, soit d'utiliser un logiciel de rédaction spécialisé pour préparer votre mandat. Ces outils permettront d'automatiser le processus de rédaction du bail et de vous faire gagner du temps. Vous serez également plus sécurisés dans vos interactions et améliorerez l'image de l'agence. En tant qu'agence immobilière moderne et orientée vers la technologie, vous serez plus en vue.

Vous pouvez utiliser des éditeurs de contrats immobiliers et juridiques tels que Sinimo. LeBonBail. Modelo. LegaLife.

Yousign, Sinimo et HelloSign sont autant d'options de signature électronique qui peuvent vous faire gagner du temps.

4 - NUMÉRISER ET EXTERNALISER VOTRE ÉTAT DES LIEUX

Vous avez maintenant trouvé le locataire idéal pour louer le logement de votre client. Avant que le nouveau locataire puisse emménager, vous devrez faire un inventaire complet. Cet inventaire doit être précis en cas de sinistre ou de futurs états des lieux.

Vous pouvez utiliser des outils dédiés pour capturer une série complète de photos et ajouter des commentaires. Vous pouvez utiliser toolimo, Check & Visit ou France EDL.

Ces plateformes ont l'avantage de vous permettre de créer un état des lieux et de l'envoyer ensuite à tous les intervenants de la location. Cette étape du diagnostic sera beaucoup plus rapide et plus sécurisée. Nous sommes maintenant au 21ème siècle et le papier carbone est obsolète.