La licence RBQ, gage d’un bon entrepreneur

Lorsque vient le temps de choisir un entrepreneur pour réaliser des travaux de rénovation ou de construction, Monsieur et Madame « Tout le monde » ont généralement bien des appréhensions. Il faut dire que ces hommes et ces femmes qui travaillent dans l’industrie de la construction n’ont pas toujours une excellente réputation : alors que certains bâclent les travaux et laissent derrière eux des vices cachés qui menacent de ressortir quelques années plus tard, d’autres profitent du peu de connaissances d’autrui pour charger des prix beaucoup trop élevés. Dans une telle atmosphère, comment réussir à donner sa confiance à quelqu’un qu’on ne connaît pas?

Heureusement, au Québec, on peut dire que les institutions gouvernementales font quand même, à l’occasion, de bons coups. L’un de ceux-ci fut la création d’une licence provinciale pour tous les entrepreneurs généraux et spécialisés du Québec, qu’on nomme également la licence RBQ, et qui limite jusqu’à un certain point les abus des travailleurs. Comment celle-ci agit-elle pour le bien de la population? De différentes façons.

A lire aussi : Zoom sur comment devenir un fleuriste

Entrepreneur

Le cautionnement pour stopper les arnaques

On dit qu’il est parfois assez difficile de poursuivre en justice un entrepreneur général qui aurait arnaqué un de ses clients : si celui-ci décide de s’enfuir, ou tout simplement de déclarer faillite après ses méfaits, le citoyen pourrait bien se retrouver perdant. La Régie du Bâtiment a donc adjoint à l’obtention d’une licence RBQ l’obligation de déposer un cautionnement substantiel, soit de 10 000$ ou de 20 000$, afin que les personnes lésées puissent être remboursées avant les autres créanciers dans cette situation. Ça ne règle pas tous les problèmes, certes, mais c’est un baume bien apprécié sur la plaie du vice caché!

A voir aussi : La propreté d'une entreprise, indispensable pour son image de marque

Une formation de qualité

La formation à l’examen de la RBQ garantit que la personne qui s’occupera de vos projets aura certaines bases essentielles à tout bon gestionnaire d’entreprise. Celui-ci sera notamment en mesure de vous faire une soumission réaliste, qui lui permettra de compléter le projet sans déficit et dans les échéanciers qu’il vous aura fixés. Il connaîtra également les lois en lien avec la sécurité de ses travailleurs ainsi que la bonne tenue d’un chantier, ce qui évitera des complications lors des travaux. Cela rajoute une certaine crédibilité à l’homme ou à la femme qui se dit en mesure de bâtir votre domicile : une personne qui serait incapable de passer le test de la Régie n’aurait pas le droit de travailler au Québec et serait donc un personnage assez louche et à éviter.

Les écoles, toujours là pour aider

L’entrepreneur qui aura passé par une école de formation aura la chance de compter sur un réseau complet de partenaires pour l’épauler durant l’exercice de ses activités. Concrètement, cela peut dire qu’il pourrait bénéficier de certains tarifs plus concurrentiels… qui dit rabais pour lui dit peut-être même rabais pour vous aussi! Dans tous les cas, il aura accès à des mentors qui lui soulèveront une charge très lourde des épaules s’il débute dans le milieu.

Show Buttons
Hide Buttons