L’immobilier d’entreprise en Gironde et sur Bordeaux

Le marché de l’immobilier bordelais en général

Devenue la destination majeure pour l’investissement étranger, Bordeaux capitale du vin, se trouve parmi les villes européennes du futur. Face au revirement du marché immobilier, l’agglomération bordelaise fait figure d’exception. En effet, en 2014, le prix moyen du mètre carré des appartements anciens était de 3 080 euros, une hausse de 6  % en un an. La ville est considérée comme l’une des métropoles les plus attrayantes et les plus attirantes aux yeux des investisseurs et des étudiants. Ce qui attire ces derniers est la mise en place des grands projets de réaménagement. D’une part, dans le nord aux Bassins à flot, dans le sud, entre la gare Saint-Jean et les communes de Bègles et Floirac, ou d’autre part, sur la rive droite de la Garonne, en savoir plus sur Immoweek. Quant aux jeunes étudiants, les quartiers de Saint-Pierre et Saint-Paul restent les plus intéressants pour eux. Situés dans le légendaire centre-ville, ces quartiers sont reliés par les transports en commun et possèdent des commerces, bars et restaurants, principales attractions des jeunes locataires. Le prix des logements anciens transformés est compris entre 3 500 et 4 000 euros le m2. Autre quartier très prisé, celui de la Victoire, puisqu’il est à la fois proche de la gare et des campus grâce au tramway. Les studios sont cédés entre 65 000 et 85 000 euros (20  m2), selon leur qualité et leur situation, et ils se louent environ 400 euros par mois, charges comprises ce qui fait que la productivité brute atteint 5  % à 6  % pour un investisseur.

Bordeaux une ville attractive pour les entreprises

L’immobilier d’entreprise dans la cité de Bordeaux se porte bien et a enregistré un bon dynamisme dans le premier trimestre 2014. En effet, alors que l’évolution immobilière des bureaux en forme de transactions et de surfaces exploitées ne bouge pas, la ville de Bordeaux à elle seule engendre plus de 54% du marché soit un volume global de 91 000 mètre carré vendus en 2014 par rapport à 2013 avec 88 000 mètre carré. La ville de Bordeaux centre, y compris le quartier Bastide, reste le plus alléchant et le plus attractif de l’agglomération en 2013 du fait d’une forte croissance de l’offre immobilière du neuf et la création de programmes d’aménagement en cours. Par ailleurs, avec la création de la ligne à grande vitesse englobant le quartier Belcier, le quartier des Bassins à Flot et qui reliera Bordeaux à Paris, avec comme défi d’atteindre la capitale en deux heures, d’autres grands programmes sont en cours de réalisation d’ici 2017 voire 2020. Avec, entre autres, le rallongement de la gare de St-Jean ainsi que l’élaboration d’un pôle d’affaires à renommée mondiale qui présentera près de 400 000 mètre carré de bureaux. Notez également l’apparition d’Euratlantique et des Bassins à Flots, deux sites à forte capacité. Le programme Bordeaux Euratlantique représente une opération à grande envergure architecturale et environnementale qui accélérera l’essor économique de la ville. Les détails sur sudouest. Quant aux Bassins à Flots, non loin du pont d’Aquitaine, ils gagnent environ 15% des volumes dans un cadre composé de bureaux, logements et complexes hôteliers.

A voir aussi : Venez découvrir la ville d'Ajaccio

Show Buttons
Hide Buttons