Tout savoir sur le testeur d’humidité

Le testeur d’humidité est un appareil fort utile à la maison. Comme son nom l’indique, il permet de connaître le taux d’humidité d’une pièce ou d’un appareil. Très facile à utiliser, il permet donc de savoir l’état réel de votre habitation dans le but d’éviter la détérioration et les catastrophes connexes.

Comment se présente un testeur d’humidité ?

Le testeur d’humidité se présente sous forme d’un appareil tout simple. Il comporte deux (2) sondes, qui sont recouvertes d’un capuchon. Les informations recueillies seront après affichées par un petit écran LCD où les données sont bien visibles et lisibles. Il est également de petite taille afin d’être manipulé aisément. Cela ne nuit en rien à son efficacité. À noter qu’un testeur d’humidité fonctionne généralement à l’aide d’une pile de puissance différente en fonction du modèle.

Quels sont les différents types de testeurs d’humidité ?

Le testeur d’humidité se présente sous plusieurs formes et modèles. Entre autres, il existe les testeurs analogiques, les modèles à aiguille et les versions à diode. Les modèles analogiques et à aiguille conviennent parfaitement bien aux usages particuliers ou domestiques. Bien évidemment, il y a les modèles d’entrée de gamme (les moins chers du marché), de milieu de gamme et de haut de gamme (à diode). Ces derniers sont destinés aux professionnels généralement. Plus le modèle est sophistiqué, plus il est coûteux, mais plus performant également.

Comment fonctionne un testeur d’humidité ?

Il est désormais recommandé de procéder régulièrement à une vérification du niveau d’humidité de sa maison. C’est surtout conseillé durant la période de pluie particulièrement. Ce matériel permet de mesurer l’humidité de chaque élément de votre immeuble à commencer par les baies, les portes, les charpentes, etc.

Pour l’utiliser, il vous faut enfoncer les deux sondes dans veines du bois de manière orthogonale. L’écran montre le bilan sur l’étanchéité du matériau étudié et affiche son taux d’humidité.

Sachez que le résultat obtenu possède une marge d’erreur de 1 % normalement.

Comment s’assurer de la fiabilité des résultats ?

Mis à part cette marge d’erreur, y a-t-il d’autres facteurs démontrant la fiabilité de votre appareil ? Oui, bien évidemment, il y en a, à commencer par son calibrage. Le testeur doit impérativement être bien calibré pendant même son processus de fabrication et d’assemblage. Le certificat de calibrage qui l’accompagne lors de son achat atteste de son efficacité. Méfiez-vous donc si votre appareil n’est pas délivré avec ce fameux certificat. Vérifiez également les normes de qualité applicables comme la NF DTU 53.2 (norme européenne) et l’ASTM F2170 (norme américaine).

Que faire en cas d’une humidité préoccupante ?

Lors de vos vérifications de routine, vous remarquez un taux élevé d’humidité dans l’un de vos composants. S’il s’agit d’un élément à part et que vous êtes un bon bricoleur, vous pouvez le remplacer vous-même sans contacter un professionnel. Pourtant, cela peut cacher un problème bien plus grave. C’est pour cette raison qu’il est toujours recommandé d’appeler un professionnel pour un diagnostic (gratuit) plus poussé afin d’en connaître les sources.

Show Buttons
Hide Buttons