L’état des lieux des entreprises d’Aquitaine

Une crise contextuelle

Les entreprises sont de nos jours exposées à une crise sans précédent. Quel que soit le secteur concerné, elles subissent les fluctuations et la dégradation du marché. En Europe, la crise s’accompagne d’une hausse du taux de chômage et de la faillite croissante de nombreuses entreprises. Dès lors, des mesures et politiques sont mises en place par les pays ou par l’Union Européenne pour trouver une solution face à cette situation. La crise qui s’est manifestée en 2007, a plongé l’économie réelle en récession et, déboussolé le système financier, particulièrement celui des états européens. Face à cette situation, les états ont été obligés d’intervenir en « aidant » certaines structures financières à sortir de la crise en leur fournissant les capitaux dont elles ont besoin. Toutefois la crise n’atteint pas de la même manière les pays au plan international. Si elle a affaibli les économies des pays les plus avancés, il n’en demeure pas moins que les pays émergents s’en sortent globalement bien. La réponse à cette crise est de deux niveaux : Internationale et nationale ou au sein de l’union européenne. Sur le plan international des institutions comme le FMI (Fonds Monétaire International) mettent en place des réformes et des plans de sortie de crise, afin de l’endiguer au plus vite. La crise a réduit de façon considérable les marges de manœuvres des PME et PMI. Globalement, les entreprises subissent les contingences structurelles de leur environnement. Le monde considéré comme un système fait que la crise est subie et affecte une majorité d’entreprises de par le monde et, les mesures prises sont autant diversifiées.

L’Aquitaine une région où les entreprises se portent bien

En France, plus particulièrement dans la région Aquitaine, les entreprises se portent bien. Cette région de la France a la particularité de résister mieux que d’autres face à la crise. Toutefois, certains secteurs d’activités sont épargnés, tandis que d’autres subissent les effets de la crise. Dans cette région se mêlent secteurs traditionnels et nouvelles activités numériques. Les secteurs qui semblent le plus être épargnés par la situation de crise sont l’immobilier, le commerce et les bâtiments et travaux publics. Ces secteurs affichent des chiffres d’affaires positifs. Ce qui constitue, dans une certaine mesure, un indicateur quant à leur bonne santé financière. Elles offrent des produits et services à valeur ajoutée, innovants et répondant aux demandes des consommateurs. Les points faits par les publications et journaux d’informations mettent l’accent sur les palmarès des différentes entreprises qui montent et qui se font une place de choix sur le podium ; mais aussi sur celles qui voient le jour et à qui des jours prometteurs semblent sourire. Il est ainsi fait état dans les colonnes d’Aqui.fr d’un diagnostic de l’état des entreprises dans le Sud-Ouest de la France, tous secteurs confondus. Les opportunités, les manquements et les facteurs bloquants y sont analysés de façon pertinente. Les startups se déploient sous les ailes des anciennes entreprises et leur créent de nouvelles plateformes expressives pour elles et leurs clients, inscrites dans des univers différents, numérisés et complexes.

A lire également : Quelques conseils pour être heureux en couple

Show Buttons
Hide Buttons