Sign in / Join

Ce qui faut savoir sur le chauffage

Chaque année, les québécois dépensent plus de mille dollars pour rester au chaud dans leur demeure lors de la saison hivernale. Les entreprises qui vendent et installent des systèmes de chauffage misent sur ce besoin essentiel de l’être humain pour faire la promotion parfois excessive de leurs services. D’autres minimisent les dangers de certains types de chauffage, ce qui fait que plusieurs ménages sont aujourd’hui chauffés via des moyens qui sont relativement nocifs pour leur santé ainsi que celle de l’environnement.

Via cet article, nous souhaitons remettre les pendules à l’heure et briser quelques tabous sur l’univers du chauffage résidentiel.

A lire également : Dégel de tuyaux comment faire?

Un investissement à renouveler fréquemment

Si vous avez acheté un système de chauffage il y a cinq ans et que vous n’avez pas remis la main à votre portefeuille depuis (sauf pour payer la facture mensuelle d’énergie, bien sûr), vous êtes fort probablement dans l’erreur. Selon l’entreprise Perform-Air, il est nécessaire de procéder à l’entretien fréquent de son système de chauffage, soit au moins une fois par année. Cet entretien est nécessaire pour nettoyer ses filtres et améliorer la qualité de l’air de votre résidence. Ensuite, les coûts de chauffage seront également réduits puisque vos filtres, étant moins encrassés, deviendront plus performants.  C’est aussi plus sécuritaire!

Système de chauffage

Même les systèmes récents doivent être entretenus sur une base annuelle.

A lire également : S’éclairer et produire son électricité : c’est possible !

 

Le chauffage au bois, ce n’est pas la panacée

Comme le bois est une ressource renouvelable, on tend à penser qu’il est moins nocif de brûler ce matériau plutôt que de faire appel au mazout ou au gaz naturel. Cependant, dans les faits, le bois libère une forte quantité de produits chimiques polluants lorsqu’il est brûlé! On dit que le bois est responsable dans une proportion de 61% du smog dans les métropoles telles que Montréal.

Ce matériau peut aussi entraîner divers problèmes de santé pour certains groupes plus à risque tel que les personnes souffrant de problèmes respiratoires ainsi que les jeunes enfants. L’asthme et les irritations diverses peuvent être expliquées par une exposition prolongée à celui-ci.

Pas besoin d’un professionnel de l’isolation

Si vous avez un certain niveau d’habiletés manuelles, vous pouvez faire appel à des sites web de rénovation domiciliaire pour vous donner des conseils gratuits sur l’isolation énergétique de votre domicile. Vous économiserez des milliers de dollars et vous couperez de façon importante votre facture énergétique. Il n’y a d’ailleurs pas que les murs qui sont importants : il faut par la même occasion calfeutrer les fenêtres avec du silicone (ou les recouvrir d’une pellicule plastique étanche si vous ne les utiliserez pas de la saison).