Sign in / Join
Influencer vos clients avec un message d’attente

Influencer vos clients avec un message d’attente

Vous ne le savez peut-être pas mais les messages d’attentes téléphoniques ont été conçus pour influencer votre comportement. Explications.

Modifications des comportements

La musique d’attente a fait l’objet de recherches scientifiques et de nombreux chercheurs ont réussi à prouver que ce petit message audio a une influence sur le comportement des consommateurs mais également sur leur perception du temps. En effet, les études menées par Bell et Doyle (1983) ont montré que les consommateurs étaient plus confiants envers une entreprise lorsque celle-ci proposait une musique d’ambiance agréable.

A lire en complément : L'évolution du Cloud Computing et ses avantages

Chalmers, Olson & Zurkowski (1999) ont quant à eux axé leurs recherches sur les enfants et sont parvenus à avoir des comportements plus calmes lorsqu’ils avaient une musique d’ambiance pendant leurs repas au réfectoire. Une musique diffusée dans les lieux d’attentes réduit l’impatience des consommateurs, ces derniers semblent plus détendus et plus ouverts à patienter plus longtemps.

Le tempo de la musique a une réelle influence, on estime qu’en dessous de 73 battements par minutes, les gens prennent plus leur temps, notamment au restaurant. Inversement, en proposant une musique basée sur un tempo accéléré, on peut influencer le consommateur a consommer plus vite, notamment dans des bars ou des boites de nuit.

A lire en complément : Comment choisir son école pour devenir esthéticienne ?

Perception du temps au téléphone

Les différentes recherches menées par les scientifiques ont permis dans un premier temps de s’apercevoir que la musique avait une influence directe sur le comportement des consommateurs, la perception du temps au téléphone est l’une des plus importantes.

Les caractéristiques de la musique sont les premiers atouts majeurs sur l’influence du temps, c’est-à-dire le tempo, le style, le volume ou encore les instruments que l’on peut entendre. Il va de soi qu’une musique de rock n’aura pas la même influence qu’une musique classique. Ce sont d’ailleurs Kellaris et Altsech qui ont montré en 1992 qu’une musique douce, ou qualifiée de « soft », conduisait les personnes observées à sous-estimer le temps réellement passé.

Une musique au volume trop important entraine l’effet inverse, c’est-à-dire que le son élevé augmente la perception du temps en raison d’une surcharge cognitive. Toutes ces études ont conduit à instaurer au sein des téléphonies des entreprises, collectivités et associations des musiques d’attentes afin de préserver au maximum le nombre d’appelants.