La grêle: le cauchemar des automobilistes, le bonheur des carrossiers

0

Ne dit-on pas que le malheur des uns fait le bonheur des autres? Le dicton se révèle particulièrement adapté au phénomène météorologique nommé “grêle”. Si le propriétaire constate, atterré, les dégâts faits par ces précipitations solides à son véhicule, la carrossier, lui, se frotte les mains à la vue de ses poches, amenées à se remplir promptement.  Alors que le mois de mars et ses fameuses giboulées sont plus que jamais à nos portes, faisons le point sur les différentes mesures de précaution et, le cas échéant, de réparation face à la grêle. 

Tous aux abris!

Les tempêtes de grêles sont généralement largement couvertes par les médias avant qu’elles ne surviennent… Il est donc possible de prendre vos précautions. À défaut de garage ou d’abri suffisamment grand, recouvrez votre véhicule de couvertures épaisses ou de cartons afin de limiter les dégâts… Si votre véhicule a malgré tout été victime de ces boules de glace, ne vous reste plus qu’à espérer être bien couvert.

Une bonne assurance

Le saviez-vous? Les dégâts causés par la grêle à un véhicule se chiffrent, en moyenne, à hauteur de 2.200€. Une somme plutôt rondelette qu’on préférerait tous éviter avoir à débourser. À cet effet, les assurances existent. Mais attention, sachez que l’assurance responsabilité civile obligatoire ne vous couvre pas face à ce type de sinistre. Rappelez-vous, cette garantie ne sert qu’à parer aux dégâts occasionnés par vous aux autres véhicules et leurs occupants.

Pour prétendre à une indemnisation, il vous faudra donc être couvert en petite (du moment qu’elle contienne la garantie “force de la nature”) ou full omnium. Vous voilà prévenu…

Les démarches

Vous remplissez les conditions vous permettant de réclamer une indemnisation auprès de votre assureur? Commence alors la ronde des démarches administratives… Premier réflexe: prendre des photos de votre véhicule de façon à illustrer les dégâts. Ensuite, il vous faut contacter votre assureur afin d’ouvrir un dossier sinistre. Les formalités suivront alors leur cours. Selon l’ampleur de la situation, il vous faudra parfois prendre votre mal en patience avant d’être autorisé à prendre le chemin d’une carrosserie à Liège ou ailleurs…

Share.

About Author

Comments are closed.

Powered by themekiller.com