Les différents métiers de la gestion d’actifs

0

Le boom du secteur de l’immobilier depuis près de vingt ans a fait naître des métiers de plus en plus spécialisés en matière de gestion d’actifs. Organisation internationale ayant pour vocation la promotion et la régulation des professions immobilières, le RICS (Royal Institution of Chartered Surveyors) définit et précise les missions respectives des différents professionnels du milieu.

Les principaux métiers de la gestion d’actifs

Dans le domaine de la gestion d’actifs, les intitulés de postes sont généralement exprimés en anglais au sein de l’Europe (notamment en France). Sauf que les pays ne s’entendent pas toujours sur une définition exacte de ces termes, et il en résulte parfois des différences d’interprétation d’un territoire à un autre.

Ainsi, en vue de parvenir à une harmonisation des pratiques au sein de l’Union européenne, le RICS a publié un document clarifiant les missions et responsabilités correspondantes à chaque fonction, en particulier celles qui se concentrent sur le secteur de l’immobilier non résidentiel (bureaux, entrepôts, etc.). Cette normalisation est essentielle pour assurer aux acteurs de ce marché une meilleure prise en charge de leurs besoins par des experts aux compétences certifiées et adéquates. Entre autres, le recrutement de professionnels en asset management n’en est que plus efficace.

Le Fund Manager (gestionnaire de fonds) tient le rôle de pouvoir exécutif agissant pour le compte de l’investisseur. Détenteur de responsabilités étendues concernant l’intégralité du cycle de vie du fonds d’investissement : création, gestion stratégique, reconduction et fermeture.

L’Asset Manager (gestionnaire d’actifs). Parfois aussi désigné par l’expression « portfolio manager », il reçoit délégation de la part du Fund Manager de prendre en charge un portefeuille d’actifs (immeubles ou sociétés). Il s’occupe de la direction stratégique et du management opérationnel des flux financiers et autres opérations affectant les actifs dont il a la responsabilité

Le Property Manager (gestionnaire de biens) est responsable du bon fonctionnement d’un immeuble en particulier. D’un point de vue administratif, il doit veiller à ce que les différentes obligations règlementaires et légales soient respectées, que le bien soit maintenu en bon état et que son exploitation soit réalisée selon les normes techniques et environnementales. Sur le plan commercial, il effectue un suivi adéquat de la location de l’immeuble en s’assurant notamment que les loyers et charges sont payés, que les conditions de bail sont respectées, etc. C’est donc lui qui a pour mission d’entretenir une relation directe avec le locataire.

Des métiers valorisés différemment

La rigueur requise par le RICS dans la définition de chaque fonction entraîne une certaine catégorisation des responsabilités et surtout des rémunérations attachées aux différents métiers. En raison de leur importance stratégique et de leur champ d’intervention plus étendu, le Fund et l’Asset Manager sont généralement mieux rémunérés. Cet écart de traitement se retrouve également sur le secteur des immeubles résidentiels où les honoraires des responsables de syndic ne sont pas toujours à la hauteur des besoins de services exprimés.

Avec la publication du document idoine, le RICS souhaite donc promouvoir les rôles respectifs, mais aussi l’importance de chaque acteur dans la chaîne de valeur de la gestion immobilière. Cela passe notamment par la mise en avant des règles éthiques et de la déontologie propre à la profession.

Share.

About Author

Comments are closed.

Powered by themekiller.com