Sign in / Join
Charpente de bois maison

Charpente de bois : gérer ses surplus

Tous les charpentiers vivent le même problème lorsqu’ils se retrouvent sur un chantier de construction : les retailles de charpente s’accumulent et ils ne savent quoi en faire. Pourtant, le bois est une ressource précieuse qui peut être valorisée via un grand nombre de façons!

A lire aussi : Les avantages des fenêtres en vitre trempée

Heureusement, il existe plusieurs façons pour un constructeur de charpente de bois de réutiliser des retailles de façon socialement responsable. Les conseils suivants peuvent donc contribuer à sauver bien des arbres, un chantier à la fois!

Charpente de bois maison

Lire également : Sauthon, la chambre de bébé dont vous avez toujours rêvé !

Bien choisir son bois

Le bois traité est très difficile à récupérer à cause des nombreux produits chimiques qui sont utilisés pour le transformer vers son état actuel. Il faudra absolument éviter de s’en servir comme bois de chauffage : les éléments toxiques seraient alors relâchés dans l’atmosphère et causer des dégâts à la santé des personnes environnantes. D’un autre côté, on ne peut pas vraiment l’enfouir puisqu’encore une fois, cela pourrait contribuer à libérer les éléments toxiques. En règle générale, il faut éviter autant que possible de gaspiller du bois traité.

Bois de chauffage?

Le bois non traité qui a servi pour votre charpente produira des retailles idéales pour engendrer du bois de chauffage… ou pas, selon le taux d’humidité des morceaux restants. Pour que les planches et les morceaux récupérés sèchent suffisamment longtemps afin d’être vendu comme du bois de chauffage sec, donc de qualité, on recommande d’en faire l’entreposage pendant au moins un été : sinon, il sera beaucoup efficace et les adeptes des feux de camp seront bien déçus de leur acquisition.

Bien gérer les déchets sur le chantier

En faisant la bonne planification de la gestion de ses déchets de construction – aussi bien le bois que les autres matériaux, on évitera le gaspillage et les pertes inutiles.

Il est important de définir sur le chantier des zones qui permettent de trier les déchets au fur et à mesure qu’ils sont générés par les travaux. La façon la plus simple de les gérer sera probablement de faire la différence entre les rebuts de bois, les autres rebuts qui peuvent être recyclés, les rebuts qui se rendront d’office à la poubelle et ceux qui, étant composés de matières dangereuses, doivent faire l’objet d’une disposition mieux avisée.

Charpente de bois : d’autres erreurs à éviter

Pour conclure cet article sur la charpente de bois, voici quelques erreurs à éviter afin d’éviter des problèmes au niveau de l’intégrité de la structure :

Noyer le bois dans le béton sans protection : Cette erreur grave doit être évitée, à moins bien sûr d’entourer les poutres dans un « feutre », qui permettra d’éviter que le béton, qui possède un PH très basique, vienne endommage les poutres à cause de ce dernier.

Stop à l’humidité : L’humidité est un autre ennemi de taille du bois. S’il n’a pas la capacité de respirer, des dégâts risquent de se faire au fil du temps! Cherchez à limiter les contacts prolongés entre le bois et l’eau en utilisant des platines d’ancrage ou encore un solage en béton afin de relever un peu le bois.

Tagsbois