Sign in / Join

Mettre son chat à l’abri des parasites à l’aide d’un vermifuge

Les vers provoquent des infestations dangereuses lorsqu’ils parviennent à s’introduire dans le corps de leur cible non protégé par un vermifuge. Ces parasites empruntent souvent la voie digestive de l’animal et attaquent immédiatement leur intestin. Pour prévenir leur venue et leurs actions nocives à la santé du chat, la vermifugation régulière de l’animal reste l’unique solution, efficace et sûre. D’ailleurs, un chat malade pourrait contaminer toute la famille du propriétaire, raison de plus pour vermifuger son chat.

A voir aussi : Pourquoi les Compléments Alimentaires sont tant Controversés

Choisir le moment opportun pour vermifuger un chat

« Mieux vaut prévenir que guérir ! » Par l’administration d’un vermifuge, le chat se trouve à l’abri de toutes infestations parasitaires. Cette précaution rejoint aussi l’intention des propriétaires de chat infesté de vouloir protéger les membres de leur famille. En outre, l’efficacité du traitement au vermifuge pour chat ne s’obtient que lorsque l’opération se réalise à une fréquence régulière.

Chez le chaton, la vermifugation doit se faire toutes les deux semaines durant ses trois premiers mois. Les trois mois qui suivent, les chatons n’auront qu’à être vermifugés une fois par mois jusqu’à leur 6è mois. Il faut souligner que cette fréquence est figée par rapport à l’état de santé encore précaire des chatons, plus exposé que leurs aînés aux infestations. Quant aux femelles en gestation, la vermifugation joue un rôle majeur dans la protection des chatons des infestations avant leur naissance. Au minimum, le chat adulte doit recevoir l’administration d’un vermifuge deux fois par an. Cette fréquence peut être augmentée au double chez les chats âgés avec une vermifugation trimestrielle. Cependant, un chat peut bénéficier davantage de vermifuge à intervalle serré par rapport à son mode de vie. En effet, les chats encourent plus de risques de contamination par des vers parasitaires quand ils passent la majorité de leur temps à l’extérieur.

A voir aussi : Les points importants sur le drapeau publicitaire

Administrer du vermifuge naturel à son chat

Pour éviter de voir des réactions d’allergie chez son chat, le propriétaire devrait songer à abandonner l’administration de vermifuge élaboré à partir de molécules médicamenteuses. Le vermifuge obtenu à partir d’extraits végétaux semble être nettement plus efficace avec l’utilisation du thym, de l’écorce de grenadier, de l’armoise, du pyrèthre ou bien des pépins de courge. Grâce au vermifuge, le chat sera tenu à l’écart des vers plats et ronds. Et pour une meilleure prise, les maîtres peuvent se procurer un vermifuge naturel sous forme de compléments alimentaires que les chats consommeront sans problème.

Tagschat