Les nuisances urbaines sont multiples : le guide complet du traitement acoustique

Les villes abritent des nuisances d’origines différentes. La pollution peut en effet avoir de multiples définitions, et le bruit en est une parmi d’autres. Nombreux sont les personnes qui se plaignent des nuisances sonores, particulièrement en milieu urbain. Les conséquences sont multiples sur la santé physique et psychologique. Cela explique la mise en place d’une réglementation stricte en la matière. Les habitations et tout local doivent en effet faire l’objet d’un traitement acoustique.

Les besoins sont bien sûr différents pour une salle de concert et pour un appartement. Mais la loi exige que chaque situation soit traitée et réponde aux exigences qui s’appliquent.

A lire en complément : Cristiano Ronaldo nous fait découvrir son spa privé

L’insonorisation au service de votre santé : les solutions ne se valent pas

Les solutions d’insonorisation sont nombreuses pour les événements en plein air. On peut affaiblir le son avec des barrières acoustiques ne différentes natures. Pour les concerts en extérieur, les organisateurs ont l’habitude d’installer des toiles et des murs absorbants. Le voisinage ne souffre ainsi donc pas autant des résonances. C’est très répandu sur les terrasses de café.

Une bonne isolation phonique vous donne l’occasion d’être bruyant chez vous sans importuner le voisinage. Par exemple, le simple fait de regarder un film peut s’avérer gênant.

A découvrir également : Haie, palissade ou simple clôture: Comment délimiter son jardin ?

Mais une solution isolante absorbe les bruits et les voisins n’entendent rien. Ainsi, non seulement, vous n’êtes pas dérangés, mais vous ne dérangez personne non plus. Pour bien isoler une habitation, il faut commencer par les ouvertures : portes et fenêtres. Ce sont les points faibles d’un logement qui laissent échapper les bruits.

Les endroits clés à insonoriser : le traitement s’attaque en priorité aux ouvertures

Il faut donc porter une grande attention à ces points et endroits. En particulier, vérifier l’étanchéité du système, et l’épaisseur des éléments (double vitrage, panneaux).

Ensuite, il faut passer aux séparations, c’est-à-dire les cloisons, panneaux et différents murs. Chaque habitant d’un même logement pourra ainsi profiter de son propre environnement musical sans déranger les autres. En ce qui concerne les plafonds, pour ceux qui vivent en appartement, il y a aussi des solutions. L’idéal est de poser un faux-plafond, celui-ci doit être distinct du plancher pour que le bruit n’ait aucun impact sur la pièce. A l’opposé, le plancher doit également être isolé, personne n’apprécie les bruits de pas des voisins du dessus ! Pour cela, il existe des sous-couches acoustiques et des revêtements de sol en caoutchouc.

Les nuisances sonores sont multiples, mais il est possible de les réduire de manière notable grâce au traitement acoustique.

Show Buttons
Hide Buttons