Sign in / Join

Condominium ou maison, la suite

La majorité des familles auront à investir, à un moment ou un autre, dans une propriété. Tous s'imagineront probablement faire l'acquisition d'une maison avec un grand terrain et une piscine pour élever leurs enfants... malheureusement, au fil du temps, ils réaliseront que leur rêve n'est pas aussi accessible qu'ils le pensaient. Les maisons situées dans les métropoles coûtent une petite fortune et celles qui sont en banlieue, d'un autre côté, demandent un temps de transport presque indécent pour aller et venir du travail.

Il y a quelques mois, nous avions publié un article présentant les différences entre la maison et le condo. Comme c'est un sujet qui ne sera jamais totalement épuisé, voici quelques arguments supplémentaires qui pourraient vous aider à prendre la bonne décision à ce propos.

A lire aussi : 5 raisons de choisir les voiles d’ombrage pour votre terrasse

Maison jumelée

Voici un exemple de maison jumelée, à mi-chemin entre un condo et une maison individuelle.

Différencier les types de maisons

Il faut d'abord comprendre qu'il n'existe pas un seul type de maison! Il y a une importante différence entre la maison individuelle, jumelée ou en rangée.

A découvrir également : Découvrez des Astuces de Nettoyage pour l’Entretien de la Maison

La maison individuelle, en premier lieu, c'est un peu la Cadillac pour les propriétaires. Elle donne accès au plus grand terrain possible et elle offre aussi davantage d'espace. Chaque propriété devrait normalement bénéficier de son propre stationnement et, parfois même, d'un garage individuelle pour ranger les voitures et servir d'atelier.

Par la suite, la maison jumelée est un peu comme un intermédiaire entre un condominium et l'individuelle. On dit ceci parce que deux ménages habiteront dans le même bâtiment, mais les deux aires habitables ne seront pas interreliées (à part peut-être par un balcon ou une terrasse extérieure). Les avantages de la jumelée se situent au niveau du chauffage plus faible, du prix de vente un peu moins élevé et, dans une certaine mesure, de leur présence dans les environnements plus urbains (car ça permet une densité supérieure). D'un autre côté, votre cour arrière sera moins grande et vous n'aurez pas nécessairement de garage. Il faut évidemment bien s'entendre avec ses voisins et s'assurer que ceux-ci ne font pas trop de bruits. Comme dernier désavantage, sachez que vous pourriez avoir à demander l'approbation de l'autre ménage pour rénover le design de votre moitié.

La maison en rangée, enfin, est pratiquement comme un condominium sur plusieurs étages. Oubliez l'idée de profiter d'une cour arrière (sauf si vous avez bien de la chance) et dites bonjour à la promiscuité... et au prix plus faible. Dans certains cas, elles sont mêmes détenues en copropriété divise, comme un condo.

Que penser de la vie en condo?

Résider dans un condo n'est pas aussi dramatique que certains peuvent le penser. En général, l'isolation sera suffisamment bien conçue pour que chaque personne ait un certain niveau d'intimité. Les inconvénients vont surtout se situer au niveau du contrat de copropriété, qui pourrait, dans certains cas, vous empêcher d'accueillir un animal ou même de faire des rénovations majeures sur votre unité. Dans un monde idéal, un ménage fera l'acquisition d'un condo lors des premières années de vie commune, déménagera dans une maison lorsque la famille commencera à s'agrandir et repartira en copropriété vers l'âge de la retraite, lorsque la motivation d'entretenir sa pelouse sera plus faible.

 

TagsCondo