Condo

Entre la maison et le condo, le cœur balance

Pour les jeunes adultes qui ont été élevés en région, loin de la vie active d’une métropole, l’achat d’une maison est normalement un projet de vie difficile à chasser de l’esprit. Les bons souvenirs à jouer dans la cour arrière ne peuvent être effacés au profit de la vie dans un condominium, si pratique pour travailler dans un centre-ville mais si… différent. Le débat entre les condos et les maisons est sans conteste très difficile à régler puisqu’il place en conflit des arguments rationnels et émotionnels.

Afin de faire une décision un peu plus réfléchie, il apparaît important que les futurs acheteurs d’une propriété prennent conscience de certains faits relatifs au condominium, histoire de rééquilibrer un peu les perceptions existantes sur le sujet. Vous hésitez à investir dans ce magnifique projet de condo neuf à Laval-des-Rapides?

A découvrir également : Les frais communs et les frais individuels d'un multiplex

On est copropriétaire d’un condominium, pas propriétaire

La différence entre la copropriété et la propriété est relativement importante. En premier lieu, il faut dire que vous ne serez pas en mesure de faire comme bon vous semble en tout temps au sein d’un condominium. Bien que l’isolation soit supérieure en plusieurs cas à celle d’un immeuble d’appartements, vous devrez malgré tout éviter les fêtes trop bruyantes. Dans la convention de copropriété, qui définit les règles à suivre au sein de l’immeuble, plusieurs règles seront écrites sur la conduite à adopter et vous n’aurez pas le choix de les accepter.

Selon le condominium que vous achèterez, il se pourrait également que les animaux domestiques soient refusés. Lorsque vous faites l’achat d’un condominium vous devez donc lire le contrat avec attention pour ne pas vous retrouver avec de mauvaises surprises quelques années plus tard.

A lire aussi : Gros plan sur le métier de courtage immobilier

Des frais communs à payer mensuellement

En plus de vos mensualités hypothécaires (s’il y a lieu), vous devez savoir que vous aurez par la même occasion divers frais communs à payer à votre copropriété. L’entretien des aires communes, l’aménagement paysager, le déneigement du terrain ainsi que divers autres services seront inclus dans ce montant mensuel. Vous pourriez payer jusqu’à quelques centaines de dollars supplémentaires lorsque vous emménagerez… prenez donc soin de prendre bien connaissance des frais communs avant d’aller plus loin dans votre processus d’achat.

Moins de corvées à accomplir

Il y a bien entendu un revers positif de la médaille à payer ces frais assez élevés : vous n’aurez jamais à vous soucier de la tonte de votre gazon et du déneigement. Comme l’ensemble des corvées sera défrayée par tous les copropriétaires, il est possible que vous réalisiez des économies d’échelle intéressante. Vous aurez ainsi plus de temps pour jouer au parc avec vos enfants ou les reconduire à leurs pratiques sportives hebdomadaires. Même lorsque vous partirez en vacances, vous saurez que le tout est sous contrôle.

* Mise à jour du 20 février 2014

Sur son site web, l’entreprise Concept D4B pourra vous donner plus d’informations sur le processus d’acquisition d’un condominium. L’entreprise vend actuellement ses condos dans un des projets immobiliers les plus en vogue à Laval-Des-Rapides, le 111 Du Parc.

Show Buttons
Hide Buttons