Des chercheurs concluent que les célibataires sont plus heureux que les couples

Une récente recherche en psychologie laisse penser que les célibataires seraient plus heureux que les hommes et femmes en couple. Voyons ce que l’on apprend exactement dans ces études scientifiques d’actualité.

Cette nouvelle étude psychologique est très marquante et nous provient tout droit des US, elle date de 2016 et a été réalisée par une psychologue de Santa Barbara (CA), il s’agit de Bella DePaolo qui travaille à l’université de la ville et qui nous apprend que bien des célibataires seraient pleinement épanouis dans leur vie sans partenaire.

Cette chercheuse en psychologie maintient que les gens étant casés se sentent plus confiants en eux lorsqu’ils sont avec leur partenaire de vie alors que les célibataires seraient largement plus indépendants et c’est exactement ce trait de caractère qui, toujours selon la psychologue leur permettrait de tenter de nouvelles choses et être au final bien plus heureux que l’autre groupe (les couples).

Aussi les personnes étant célibataires ont une vie beaucoup plus remplie car, contrairement aux couples amoureux ils se permettent de cotoyer diverses personnes et amis ce qui améliore la qualité de leur interaction sociales. Vous voulez découvrir une autre étude intéressante? Alors consultez notre article connexe sur Annonces-France.eu!

Les lesbiennes dans tous cela?

Les lesbiennes célibataires ne sont quant à elles pas forcément plus heureuses lorsqu’elles sont célibataires car elles ont vraiment plus de mal à trouver quelqu’un avec qui se caser en temps normal, ce qui peut souvent conduire à une dépression ou une démotivation. Cette difficulté à rencontrer d’autres filles lesbiennes fait que le célibat devient pesant et fatalement moins intéressant. Heureusement il existe des sites de tchat et d’annonces pour faire une rencontre entre fille et cela ouvre certaines portes aux femmes seules en déprime. D’autre part, faire des rencontres amoureuses par Internet ne rend pas forcément heureux car une fois en couple, les études le montre bien, on a tendance à se renfermer sur sa bien aîmée et cela n’est pas toujours une bonne solution. En effet bien des célibataires finalement engagés avec quelqu’un regrettent parfois leur vie d’avant…

De la même façon, passé un certain âge (environs 50ans et plus), rester célibataire devient de moins en moins intéressant car on ressent le besoin d’être accompagné par un compagnon. A cet âge mûre être en couple devient plus favorable et peut même rendre largement plus heureux. Cette article donne d’ailleurs de pertinents conseils pour les seniors désirant rompre avec le célibat parfois pesant : http://www.lesrencontresseniors.com/m_50_femme-de-50-ans-comment-la-seduire-en-10-lecons.html

Show Buttons
Hide Buttons