Sign in / Join
presse-balles

La presse à balle pour produire des matières propres

Vous avez déjà sans doute remarqué la présence de balles de cartons compactées dans un local commercial ou industriel. Elles ont été crées grâce à une presse à cartons et ont été désormais adoptées par de nombreux professionnels. La raison du succès de cette machine est simple. Non seulement elle permet de travailler dans un environnement propre et sans déchets, mais de plus elle participe à la préservation de l’environnement. Focus.

Comment fonctionne une presse ?

La presse à balle a un fonctionnement simple. Les déchets sont introduits dans la chambre de compactage. Un circuit hydraulique permet de mettre en marche le système qui va comprimer les cartons tout en les attachant. Les liens utilisés sont issus de bobines de feuillard textile. Ceux qui sont tissés sont les plus indiqués car ils sont plus résistants et plus souples.

A lire en complément : Comment développer sa notoriété sur internet ?

Dans le circuit

Si vous souhaitez investir dans une presse à balle, c’est que vous êtes sans doute convaincu d’une chose : vous désirez dire halte au gaspillage et vous voulez redonner une deuxième vie à vos déchets d’emballage. Ces matières compactées iront en effet alimenter un cycle, qui va d’abord les purifier, puis les transformer en nouveaux emballages.

Pour dimensionner correctement votre équipement, il est important de bien s’adapter à la surface de votre local. Il vous faudra également bien évaluer le volume de cartons que vous manipulez. A titre d’exemple, sachez qu’un matériel dont la pression de compactage est de 3 tonnes est suffisant si vous pensez avoir des balles de 20 à 40 kg. Ces dernières sont facilement manipulables et empilables. En attendant qu’elles partent dans le cycle de recyclage, ces matières compactées peuvent être gardées dans un coin, à l’intérieur comme à l’extérieur, à condition qu’elles soient attachées correctement. C’est pour cette raison,  qu’à ce titre,  les bobines de feuillard en textile tissé sont les plus indiquées.

Lire également : Les métiers du génie civil