Transformation du métier d’expert-comptable : que deviennent les assureurs ?

Le métier d’expert-comptable est actuellement en train de connaître un changement radical. Il faut dire qu’il est désormais confronté à toutes sortes de difficultés, d’où d’ailleurs la perte de repères que l’on constate maintenant. Il faudrait donc le redéfinir. Mais dans ce cas, le rôle des assureurs deviendra beaucoup plus important. La nouvelle vision du métier d’expert-comptable doit véritablement passer par un solide accompagnement, et seuls les assureurs sont à même de l’apporter.

À propos de la transformation du métier d’expert-comptable

Au fil des années, le métier d’expert-comptable a connu un véritable changement que l’on ne soupçonnait pas au début. Cette situation s’explique par le fait que la concurrence est devenue de plus en plus rude dans le domaine. Le nombre de cabinet d’expert comptable accroît de façon incroyable. Il y a aussi le fait que les contraintes réglementaires sont devenues de plus en plus nombreuses, qu’il y ait une robotisation galopante des missions traditionnelles, ainsi qu’une diversification de l’expertise vers le conseil. C’est pour toutes ces raisons principalement que le métier a dû faire face à une grande transformation.

Le fait également que la plus large partie des professionnels du métier a plus de 50 ans impose un changement radical. Il faudra s’assurer d’un accompagnement de qualité pour faire face à toutes ces mutations, et c’est là qu’intervient l’assureur. C’est à lui que revient la tâche d’assurer le développement des compétences commerciales idoines à l’évolution du métier.

Les assureurs pour aider le métier d’expert-comptable dans sa nouvelle vision

Les assureurs ont vraiment un rôle important à jouer dans cette nouvelle vision. N’oublions pas qu’ils sont avant tout des partenaires privilégiés de longue date. Ils doivent donc pouvoir (en toute légitimité) aider le métier à développer son approche commerciale et à mieux vendre leurs précieux conseils. C’est seulement ainsi qu’ils pourront se positionner comme partenaire essentiel de l’entrepreneur, au service de la performance et d’une vision renouvelée de l’entrepreneuriat.

Le rôle de l’expert-comptable s’est véritablement élargi. On attend plus seulement du professionnel qu’il ait une bonne maîtrise des chiffres. Il s’apparente désormais comme étant un modèle économique à part entière. Mieux encore, son modèle devient légèrement similaire à celui du chef d’entreprise. La formation commerciale ne doit plus être négligée chez l’expert-comptable, au même titre que la mise en œuvre de conseils à valeur ajoutée. Les « nouveaux » experts-comptables auront alors besoin de l’approche holistique de diagnostic et de conseil en protection sociale, ainsi que la gestion de patrimoine que proposent les assureurs.

Show Buttons
Hide Buttons