Comment se débarrasser d’un Véhicule Hors d’Usage (VHU)

Ce que l’on appelle VHU ou Véhicules Hors d’Usage sont considérés comme des déchets dangereux. De ce fait, ils sont soumis à une règlementation spécifique. Environ 1,5 million de véhicules par années passent au statut « hors d’usage » chaque année. Il conviendra alors de s’en débarrasser, mais comment doit-on faire ? Et à qui doit-on s’adresser ?

Pourquoi se débarrasser des VHU ?

Un véhicule hors d’usage est fondamentalement nocif pour l’environnement. En effet, une épave de voiture contient plusieurs éléments solides et liquides comme les huiles, le filtre à huile, la batterie, les fluides venant de la climatisation, le liquide de frein ainsi que les éléments constituant les coussins de la voiture. Si tous ces éléments sont laissés dans un environnement douteux, ils dégraderont tant bien l’eau que le sol. Certes, on est souvent tenté d’attendre pour réparer la voiture. Pourtant, c’est une mauvaise alternative dans le cas où celle-ci serait très endommagée. S’en débarrasser sera la meilleure option. Entre temps, il vous sera possible de louer une voiture pendant un temps. Pour ce faire, il vous suffira de visiter ce site.

A lire aussi : Louer un véhicule pour l’hiver à Paris

Enlever son épave pour éviter les sanctions

Seul un professionnel agréé peut acheter un véhicule  hors d’usage pour le détruire. Il est le seul habilité à remettre un certificat au propriétaire annulant ainsi l’immatriculation de la voiture auprès de la préfecture. Rappelons-le, l’usurpation d’immatriculation est un danger bien réel. Bien entendu, le véhicule remis au professionnel doit obligatoirement contenir ses principaux éléments comme le bloc moteur, par exemple. Cette démarche n’engendrera pas de frais au propriétaire. Concernant les sanctions, si un propriétaire de VHU ne passe pas cette démarche, il écopera d’une lourde amende pouvant aller jusqu’à 75 000 euros.

Faire appel au professionnel

On dénombre plus de 1 300 professionnels spécialisés dans le traitement de VHU disséminés dans toute la France. Ainsi, ces professionnels agréés se divisent en deux catégories. Tout d’abord, il y a les démolisseurs qui évitent la propagation de la pollution du véhicule. Ils y récupèrent les pièces détachées et le démontent complètement. Après quoi le broyeur interviendra. En broyant la voiture, ce dernier séparera les métaux ferreux des non-ferreux ainsi que de nombreux autres composants. C’est après que le tout partira pour être recyclé.

A voir aussi : Choisir une peinture de qualité pour sa voiture

Show Buttons
Hide Buttons