Solutions refus de crédit

Comment réagir en cas de refus de crédit par votre banque?

Obtenir un « non » de la part de votre banquier concernant votre demande de crédit, juste au moment où vous en avez le plus besoin, n’est certainement pas satisfaisant du tout. Comment y remédier ? Existe-t-il une solution pour y pallier ? Heureusement, la réponse à ces questions est positive. Cet article vous apporte justement quelques éclaircissements à ce sujet.

Demandez des informations relatives au refus auprès de l’organisme de prêt

Vous avez un total droit d’accès à l’évaluation de l’organisme de prêt concernant votre demande de crédit. Pour statuer sur la solvabilité d’un client, les experts financiers de ces établissements émettent des notes ainsi que des remarques validant ou non votre profil d’emprunteur. Vous avez le droit de leur demander de vous communiquer ces notes (maximales et minimales) qui les ont conduits à refuser votre demande de crédit. Vous pouvez également leur demander si d’autres paramètres les ont influencés dans leur décision. L’inscription au fichier de clientèle affecté par un incident de remboursement peut, par exemple, être une raison de refus. Tous les organismes de prêts, à l’instar de creditdiscount.net disposent de leur propre conditionnement pour valider le profil d’un emprunteur. Les sources de revenus, une bonne conduite financière figurent parmi les principaux paramètres pris en compte. Mais pour une réclamation, vous avez un délai d’attente de 2 mois règlementaires avant de procéder à l’étape suivante.

Faire appel au CNIL ou Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés

La CNIL est une entité proposant de l’assistance professionnelle pour toute personne ayant fait l’objet d’un refus de crédit chez un organisme de prêt. Si vous n’obtenez pas de réponse de la part de votre banquier pendant la période règlementaire de 2 mois, la CNIL peut vous épauler en intervenant auprès de votre organisme de crédit. Il faut juste savoir que les raisons d’un refus d’octroi de crédit peuvent être nombreuses. La CNIL peut intervenir en fonction de la spécificité de chacune d’entre elle. Si vous êtes inscrits au FICP alors que vous avez soldé vos anciens crédits, elle pourra demander une régularisation. Pareillement si dans le cas contraire vous y êtes encore mais que l’organisme ne vous a pas notifié selon les règles.

Comment solliciter l’intervention de la CNIL ?

La CNIL peut être sollicitée par voie de courrier adressé au CNIL 8 rue Vivienne – CS 30223 75083 PARIS CEDEX 02, en mentionnant l’objet de la réclamation. Le service des plaintes requiert votre date et lieu de naissance afin de procéder convenablement aux différentes démarches s’y afférentes. Sinon, son site web officiel peut également recevoir vos plaintes en ligne.

Show Buttons
Hide Buttons