Quels sont les principaux défis pour une eau potable en Afrique ?

eauL’Afrique est un continent dont la croissance de la population atteint des pics de plus en plus grands. En réalité, cette forte croissance de la population induit véritablement une augmentation de la consommation en eau. Toutefois, dans un monde où plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau et où un peu plus de 2.5 milliards de personnes n’ont pas accès à une eau potable, ce sont les régions les plus pauvres du globe, y compris l’Afrique, qui se retrouvent exposées à un risque réel.

L’assainissement en Afrique reste un des principaux défis qu’il faudra relever afin de gratifier à la population des régions africaines une eau potable et buvable sans risques d’infections ou d’autres affections. Ainsi, on voit nettement que mettre les financements pour concevoir des infrastructures nécessaires pour l’obtention d’eau reste le principal problème.

A voir aussi : Les réponses à 5 questions pertinentes sur l’autorisation ESTA

Des milliards de mètres cubes d’eau renouvelables, et pourtant…

L’Afrique compte un peu plus de 5400 milliards de mètres cubes d’eau renouvelables chaque année. Cela reste ainsi une réserve d’eau monumentale pouvant alimenter toutes les populations. Seulement, le paradoxe qui existe est qu’il n’y a que 4% de cette eau qui est exploitée. Et ces 4% concernent aussi bien la fourniture en eau potable, l’irrigation et la production de l’énergie. De ce fait, il y a un réel problème sur l’exploitation de tous ces milliards de mètres cubes d’eau en vue de la rendre potable. L’un des problèmes majeurs reste le défaut d’investissement pour promouvoir l’assainissement en Afrique de cette réserve d’eau et cela sous toutes ces formes.

Investir et mettre en œuvre les infrastructures essentielles à l’exploitation de l’eau potable

Mettre les fonds nécessaires pour favoriser les exploitations de ces milliards de mètres cubes d’eau demeure une des solutions qu’il faudra adopter pour faciliter l’accessibilité à l’eau. En fait, avec un nombre total d’infrastructures comme les stations de relevage et les stations d’épurations, entre autres, les gouvernements pourront accélérer l’exploitation de l’eau et permettre ainsi à toute la population d’avoir un accès à l’eau. Cet assainissement en Afrique de l’eau permettrait de la même manière de diminuer le risque de maladies dues à une mauvaise qualité de l’eau.

A découvrir également : Le futur de la tour Montparnasse

Show Buttons
Hide Buttons