Sign in / Join

Quels dispositifs adopter en France pour réduire le nombre de décès par arrêt cardiaque ?

Le conseil Français de Réanimation Cardio pulmonaire ( CFRC ) a participé au colloque National autorisant l'utilisation par les citoyens du défibrillateur automatisé externe ( DAE ). Ce projet a été mis en application par le ministère de la santé et promulgué par le décret numéro 2007-705 du 04/05/2007.

A lire en complément : 5 conseils pour une bonne santé et un moral au top !

Historique du défibrillateur depuis son origine

Il y a une quinzaine d'années, ces appareils de déchoquages électrique étaient utilisés uniquement dans les milieux hospitaliers, cliniques et médicales. Puis, depuis une dizaine d'années, tous les secouristes étaient munis de ce défibrillateur dans le cadre de leurs fonctions. A ce jour, ils sont accessibles à toutes les personnes capables d'intervenir et sont même obligatoires dans tous les lieux fréquentés par la population. Cela concerne en priorité les patients en arrêt cardiaque pouvant être sauvés avant l'arrivée du corps médical. C'est pourquoi il est vital d'avoir une alimentation saine, de faire du sport régulièrement et même de pratiquer des exercices de relaxation !

Quelles sont les performances du défibrillateur ?

Les arythmies ( rythmes cardiaques anormaux ) ainsi que la FU ( fibrillation ventriculaire ) sont très souvent les auteures de la survenue de la crise cardiaque accidentelle, appelée aussi " mort subite ". En France, on a recensé 30 000 à 60 000 malades victimes d'un infarctus, et le meilleur moyen de réduire ces chiffre est de se servir du défibrillateur. Cet appareil de cardiologie occasionne des chocs électriques indispensables pour faire redémarrer les battements du cœur. Plus vite la personne est secourue, plus grande est la chance qu'elle s'en sorte et surtout sans séquelles graves dues au cerveau non irrigué trop longtemps. Toutefois, si vous n'avez pas de défibrillateur à portée de mains, vous pouvez effectuer un massage cardiaque qui réalise aussi des prouesses mais pas autant que cet appareil de survie. Il faut bien savoir qu'avec le défibrillateur, il y a 85% de réussite reconnue à côté de 3 à 5% si le patient n'est pas assisté à temps.

A lire également : Top 5 des plus grands stades de foot français