credit-pme

Quelques considérations sur le marché du micro-crédit

credit-pmeLa crise économique de ces dernières années a fait pas mal de dégâts auprès des particuliers et des professionnels, si bien qu’aujourd’hui, de nombreuses personnes se trouvent dans l’impossibilité de souscrire à des crédits parce qu’elles n’arrivent pas à joindre les deux bouts ou, plus simplement, parce qu’elles ne proposent pas suffisamment de garanties aux institutions bancaires.

Heureusement pour ces personnes en difficultés, il est possible de trouver des solutions alternatives et c’est là que les antennes de microcrédits (encore trop méconnues à l’heure actuelle) interviennent. En effet, ces structures financières alternatives aux banques et aux organismes de crédit traditionnels offrent la possibilité à des personnes en difficulté d’obtenir de petits crédits pour différentes raisons.

A lire aussi : Recourir à un crédit pour payer ses soins urgents

Si ces microcrédits s’adressent aux ménages en difficulté, aux personnes au chômage ou encore aux minimexés, cela ne veut pas dire qu’ils sont octroyés sans une analyse minutieuse de la situation et de la volonté de l’emprunteur. En effet, celui-ci devra montrer des arguments en faveur de l’octroi de son crédit pour espérer bénéficier de liquidités supplémentaires.

Des crédits pour faire face à des besoins ponctuels

Les personnes qui se tournent vers les microcrédits sollicitent régulièrement des finances dans l’espoir de faire face à des besoins ponctuels comme le remplacement d’une chaudière, des travaux de rénovation essentiels, des soins de santé non remboursés ou encore pour démarrer une activité en tant qu’indépendant par exemple.

Lire également : Baisser ses mensualités grâce au regroupement de crédit

D’après certaines études et de nombreux témoignages, il apparaît que ces crédits (dont le montant peut varier entre 500 et 10.000 ou 15.000 euros selon les antennes) ne souffrent pas d’un taux de défaut de paiement très élevé. En effet, les personnes qui souscrivent à ce type de crédit remboursent généralement assez bien leurs crédits et le taux de défaut de paiement ne dépasserait pas les 5%.

Voilà donc des crédits alternatifs qui peuvent offrir une certaine bouée de secours à des personnes en difficulté…

 

Show Buttons
Hide Buttons