Ventilation cuisine collective

Quel système de ventilation pour une cuisine collective ?

Système de transfert ou système indépendant ? Lequel sera le plus confortable à utiliser, le plus hygiénique ou encore le plus performant ? Tant de questions que vous vous posez certainement si vous devez installer un système de ventilation dans une cuisine collective.

L’objectif de la ventilation dans les cuisines collectives est, non seulement, de réduire les odeurs et les dégagements gazeux de la cuisson mais aussi d’évacuer l’humidité et la chaleur dégagée par les appareils. La ventilation permettra également de limiter la consommation de chauffage, d’éviter les courants d’airs et un assèchement de l’air trop important.

Hygiène

Concernant l’hygiène, le système le plus adéquat sera l’indépendant. Le système de transfert va amener l’air produit par les consommateurs dans le restaurant dans la zone de cuisson. Même s’il est filtré, il reste moins hygiénique qu’un système indépendant. Le système de transfert est autorisé mais dans ce cas, le filtrage est obligatoire. Il peut se faire soit à l’aide de grilles de transferts avec filtres (pas très recommandé) soit placer un groupe, constitué de filtres d’un ventilateur dans un caisson, entre le restaurant et la zone de cuisson. Ce système est le meilleur de deux car un témoin vous signalera quand le filtre doit être changé, ce qui n’est évidemment pas le cas pour les grilles.

Confort

Au niveau du confort, le système indépendant est également gagnant. Cela s’explique aisément, il est plus facile d’adapter la ventilation d’un local plutôt que de plusieurs. Ainsi, la régulation de la température est plus simple. Cependant, dans certains cas, le système de transfert s’adapte très bien aux besoins de plusieurs locaux simultanément.

Consommation

Ici, la réponse est moins nette. Cela dépend de la situation et donc de vos besoins. Lorsque les deux pièces sont occupées au même moment, le système de transfert est bien entendu le plus intéressant. Mais en général, ces occupations ne sont pas vraiment simultanées. En cuisine, il y a beaucoup plus d’étapes et donc d’heures passées au travail : préparation, cuisson, restauration, vaisselle,… Il faudra alors effectuer un calcul des consommations pour chaque système et voir, dans votre cas, lequel sera le plus avantageux. Au besoin, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de la ventilation qui pourra certainement vous conseiller au mieux.

Show Buttons
Hide Buttons