6 points à savoir sur la préparation d’une croisière pendant le printemps

Après l’hiver, les bateaux perdent leurs éclats et peuvent même être défectueux. Il est alors fondamental de vérifier toute la structure et de la réparer. Pour pouvoir partir en croisière lors de la saison printanière, voici tout ce qu’il faut savoir.

1 – Le grand nettoyage de printemps

Le bateau doit être préparé pour accueillir la nouvelle saison. Après l’hivernage et le désarmement, il est temps de passer au grand nettoyage et d’entretenir le bateau.

Lire également : L’importance de la santé dans la vie des français

Il faut alors laver le pont, la carène et les  fonds du bateau. A cet égard, l’usage des produits nettoyants s’impose.

En outre, l’arrivée des beaux jours offre l’occasion d’inspecter certains éléments. En effet, la ligne de flottaison peut comporter des fissures, les varangues peuvent présenter des traces de délaminage et le mastic peut s’estomper. Les accessoires bateau  rouillés doivent être  épurés et les fentes sont à obstruer.

A lire également : L'assistance souvent indispensable d'un avocat

2- Vérifier les panneaux de pont et les fixations de l’accastillage bateau

Quelques fois, les panneaux de pont perdent leurs imperméabilités. Le gel peut réduire l’efficacité des joints d’étanchéité. Face à cette agression hivernale, les fixations de l’accastillage bateau ne résistent plus à l’eau. Dans ces cas, il faut démonter et réinstaller les pièces à l’aide d’une mastic silicone. Il faut veiller à ce que le produit soit neuf.

3- Vérifier le bon état des batteries et des circuits électroniques

Généralement, les batteries ne sont pas adaptées aux faibles températures. C’est la raison pour laquelle il faut les stocker à l’abri du froid en hiver. Si cela n’a pas été fait, il faut contrôler leurs résistances à la charge. Celle-ci dure 1 à 2 heures. De plus, il serait judicieux d’examiner le bon fonctionnement des circuits électriques et électroniques.

4- Un bon rinçage des réservoirs d’eau

Les cuves à eaux noires ou les réservoirs d’eau nécessitent un rinçage. L’arrivée du printemps annonce le contrôle du circuit d’eau.

5- Vérifier l’intégralité du bateau

Il arrive que les bagues hydrolubes se soient vidées lors de la saison hivernale. Dès lors, il est préconisé de presser le soufflet afin de les remplir. Par ailleurs, les voiles, les bouts, le pont et toutes les autres parties du navire doivent être inspectés avant la croisière.

entretenir le bateau

6- Entretenir le moteur du bateau

Afin d’éviter les problèmes pendant la navigation, il faut prendre soin du moteur lorsque le navire est encore dans le hangar. A cet effet, il faudrait s’équiper d’accastillage bateau d’excellente qualité.

Il faut tout d’abord s’assurer que le moteur démarre encore. Puis, il faut immerger le dispositif dans un grand bac d’eau. L’étape suivante consiste à concocter un mélange d’essence et d’huile 2 temps. Ce liquide devra être versé dans la nourrice ou dans le réservoir à l’aide d’un entonnoir et d’un filtre papier.

Enfin, il faut raccorder le tuyau d’essence à l’entrée du moteur. Une pression sur la poire d’amorçage va stimuler sa fermeté. Il sera ensuite nécessaire de tirer sur le starter avant d’actionner le lanceur d’un coup sec. Enfin, il n’y aura plus qu’à attendre le réchauffement du moteur.

Show Buttons
Hide Buttons